Karbon Kabaret (19 septembre, Place St Lambert - Liège)

.

© Tous droits réservés

14 sept. 2015 à 13:23 - mise à jour 14 sept. 2015 à 13:23Temps de lecture1 min
Par cbd

Si Fabrice Murgia s’est vu confier la coordination et la mise en scène de cette soirée, la démarche relève bel et bien du collectif. Une œuvre aussi exigeante requiert le savoir-faire de tout un petit peuple liégeois : artistes,
artisans, associations, citoyens… sont déjà au travail pour concevoir l’événement. Y prennent part des acrobates, des chanteurs et des groupes musicaux, un orchestre, des DJ, des artistes visuels, des fanfares, des majorettes,
des acteurs, des poètes… On y retrouvera des projections vidéos d’oeuvres contemporaines et d’images d’archives, ainsi que des performances lives.

Karbon Kabaret rendra hommage à l’identité liégeoise et à sa population de Seraingà Waremme en passant par Huy, Verviers et Eupen. Le spectacle s’adresse néanmoins au tout public car il évoquera aussi Liège dans son rapport à l’autre, dans les liens que la Province crée en dehors de ses contours.
Karbon Kabaret se construit tableau par tableau, en ateliers. Chaque étape est déjà une création en soi. Aussi, les journalistes désireux d’accompagner le projet peuvent, s’ils le souhaitent, découvrir un groupe au travail.
Suivre la construction d’une marionnette géante, ou la composition des musiques originales, ou le travail de collaboration citoyenne… le spectacle se trouve déjà dans son cheminement. Il est source d’informations pour qui le souhaite. Un voyage au long cours dont on ouvrira régulièrement les portes pour permettre sa transparence et, nous l’espérons, son rayonnement.

Inscrivez-vous à la newsletter LaPremière!

Info, culture et impertinence au menu de la newsletter de La Première envoyée chaque vendredi matin.