RTBFPasser au contenu

Tarmac

Kanye West s’appelle désormais "Ye" : changer de noms chez les rappeurs, c’est presque une tradition

Kanye West s’appelle désormais "Ye" : changer de noms chez les rappeurs, c’est presque une tradition
23 oct. 2021 à 12:003 min
Par Johanna Bouquet avec Agences

N’appelez plus Kanye West, Kanye West mais Ye. Le rappeur n’a plus de nom de famille et une seule syllabe en guise de prénom, c’est désormais officiel. Et oui, puisque la justice américaine a tranché cette semaine et lui autorise cette nouvelle appellation. En effet, un juge de Los Angeles a décidé d’accéder à la demande du rappeur.

L’artiste avait formulé sa demande fin août, citant des "motifs personnels".

En instance de divorce avec Kim Kardashian, il souhaitait substituer "Ye", son surnom de longue date, à l’intégralité de son état civil -Kanye Omari West-, tirant ainsi un trait définitif sur son nom de famille.

Mais, dans le rap game, changer de noms comme on utilise de l’autotune, c’est bien loin d’être nouveau. Si tous ne sont pas allés jusqu’à un changement de leur état civil, disons que les noms de scène peuvent être parfois plus éphémères que le succès.

Voici quelques exemples d’artistes qui ont changé de nom.

Puff Daddy, P-Diddy etc...

L’un des exemples emblématiques de cette tendance à changer de noms très rapidement, c’est évidemment Puff Daddy (grosse tergiversation sur lequel écrire), de son vrai nom Sean Combs.

Le rappeur américain a changé tellement souvent de prénom que lui-même ne se souvient pas toujours de l’ordre dans lequel il s’est fait appeler. Dans une interview accordée au média américain CNN en 2016, Sean Combs expliquait : "J’ai plusieurs personnalités, on ne sait jamais lequel va descendre le matin".

Il indique : "J’ai juste grandi dans un quartier où tout le monde se donnait des surnoms. Mon premier surnom c’était Puffy. Quand je suis entré dans l’industrie musicale j’ai utilisé Diddy […] Ou peut-être P.Diddy est arrivé en premier. Et maintenant c’est simplement Sean. Je suis de retour à moi-même".

Comme l’explique CNN, le rappeur a même été jusqu’à s’appeler Swag en 2011, juste pour une petite semaine. C’était à l’occasion de son "come-back" musical.

Ces derniers temps, il est de retour à son nom de baptême, Sean Combs. Avec une petite coquetterie tout de même : toujours selon CNN, depuis 2017 son deuxième nom est désormais "Love". Et cette fois, le changement est légal, selon plusieurs médias. Oui, oui.

Snoop Dogg, au gré de ses inspirations

Un autre pape du rap qui a changé très régulièrement de nom de scène au fil de sa carrière, c'est Snoop Dogg.


►►► A lire aussi : 50 ans, 30 ans de succès… 5 raisons pour lesquelles Snoop Dogg est toujours au top


Calvin Cordozar Broadus, Jr. de son nom de naissance a commencé sa carrière en tant que Snoop Doggy Dogg avant de prendre le nom sous lequel on le connaît le plus : Snoop Dogg. Mais en tant que véritable caméléon, le Doggfather s’est aussi fait appeler Dogg Lion lors au cours de son virage très reggae avec l’album "Reincarnated" en 2013.

Environ un an plus tard, nouveau son, nouveau nom : Snoop veut alors se faire appeler Snoopzilla, pour mieux refléter sa musique. Bref, l’artiste se nomme à l’inspi et en fonction des tendances qui l’animent.

Maitre Gims (un peu) plus humble

Le chanteur de Sapés comme jamais s’appelait par le passé Maitre Gims. Mais ça, c’est de l’histoire ancienne. Désormais, fini le "Maitre" place au plus simple et plus épuré "Gims".

La raison de ce changement Gims s’en est expliqué sur le plateau de l’émission Vivement Dimanche sur France 2, en 2019 où il indique que "j’ai enlevé "Maitre" parce que ça sortait de son contexte. A la base, c’était un délire, comme on dit. Moi je faisais un clin d’œil aux arts martiaux, aux mangas etc… Et ça a tout de suite pris un côté très arrogant. Donc j’ai décidé de l'enlever".

De "Fresh" à Kaaris

Un autre rappeur qui a eu le bon sens de changer son nom pour un rebranding un peu plus musclé c’est Kaaris. Comme l’explique le média Mouv', le chanteur, dans les années 2000 s’appelait Fresh. 

En 2006, place à une nouvelle direction artistique… À un nouveau blaze : Place à Kaaris. C’est dans les colonnes du média les Inrocks qu’il a expliqué pourquoi ce revirement. Et c’est une situation pour le moins loufoque qui le conduit à s’appeler Kaaris : il est à la Sacem (Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique, en France), il doit se faire enregistrer et quand on lui demande à quel nom, il cale. Il va se promener et revient avec le blaze Kaaris, expliquant dans les Inrocks, cité par Mouv', qu’à la base il se faisait appeler Kaarismatik.

Et "pour la petite histoire, le double A est une référence à Kaa, le serpent dans Le livre de la jungle", avait-il dit à l’époque.

Les artistes qui changent de noms de scènes, légalement ou pas, il y en plusieurs. C’est même monnaie courante. Ici ce n’est qu’un tout petit éventail mais ça va de Tupac qui s’appelait MC New York, au tout début de sa carrière et pour un cours laps de temps à Booba qui se faisait appeler Tic-Tac avant même de commencer le rap, lorsqu’il était danseur.

Articles recommandés pour vous