"Justice pour Adama": W9 floute le t-shirt de Black M et s'attire les foudres de Twitter

Le message engagé inscrit sur le t-shirt du rappeur a été flouté par la chaîne française.

© TWITTER

19 sept. 2016 à 14:12 - mise à jour 19 sept. 2016 à 14:12Temps de lecture2 min
Par T.M.

Le rappeur Black M a répondu à la polémique qu'avait créée l'annonce de sa venue lors des commémorations de la bataille de Verdun dans son dernier clip sorti fin août "Je suis chez moi". Mais, en le diffusant, la chaîne de télévision française W9 en lance une nouvelle.

Sur les images, le membre de Sexion d'Assaut porte un t-shirt flanqué de l'inscription "Justice pour Adama. Sans justice, vous n’aurez jamais la paix". Si W9 diffuse bel et bien le clip de Black M, la chaîne privée préfère, face à cette prise de position, flouter l'inscription.

"Adama", c'est Adama Traoré. Âgé de 24 ans, ce jeune homme est décédé lors de son arrestation le 19 juillet dernier à Beaumont-sur-Oise, au nord de Paris. Les circonstances de sa mort sont floues, un malaise cardiaque est évoqué, mais ses proches rejettent cette thèse.

Durant plusieurs jours, la banlieue nord de Paris – et particulièrement la commune de Beaumont-sur-Oise – sera secouée par des violences. Plusieurs milliers de personnes participent à une marche le vendredi suivant sa mort, marche lors de laquelle les proches d'Adama Traoré arborent ce même t-shirt "Justice pour Adama".

Et le choix retenu par W9 de flouter cette inscription n'est pas passé inaperçu. Lançant le hashtag #W9Censure, "la militante antiraciste Sihame Assbague s’est indignée de cette décision, capture d’écran à l’appui", comme l'écrit 20 Minutes. Elle sera rapidement imitée par de nombreux twittos, indignés eux aussi.

La chaîne n'a pas encore réagi à cette polémique.

Loading...
Loading...
Loading...
Loading...

Polémique à Verdun et réponse en chanson

Ce n'est pas la première fois que Black M est au centre d'une polémique. En mai dernier, la droite et l'extrême droite françaises s'étaient dites indignées de la programmation d'un concert du rappeur lors des événements prévus pour le centenaire de la bataille de Verdun.

En cause, principalement, une chanson de 2010 de son groupe Sexion d'Assaut, intitulée "Désolé", où Black M désigne la France comme "pays kouffar", un terme désignant les mécréants en arabe.

La polémique avait duré plusieurs jours avant que le maire de la localité décide d'annuler le concert, indiquant craindre "des risques forts de troubles à l'ordre public".

"La France est belle, mais elle me regarde de haut comme la Tour Eiffel"

Black M avait alors répondu par une lettre ouverte sur les réseaux sociaux, où il rappelait notamment que son grand-père avait combattu parmi les tirailleurs sénégalais durant la Seconde Guerre mondiale. Mais il répondait cette fois-ci en chanson avec ce nouveau clip, intitulé "Je suis chez moi".

"La France est belle, mais elle me regarde de haut comme la Tour Eiffel. Mes parents m'ont pas mis au monde pour toucher les aides. J'ai vu que Marion (Maréchal Le Pen) m'a twitté, d'quoi elle se mêle ? Je sais qu'elle m'aime", chante-t-il avant d'entamer le refrain où il clame : "Je suis français. Ils veulent pas que Marianne soit ma fiancée. Peut-être parce qu'ils me trouvent trop foncé. Laisse-moi juste l'inviter à danser. J'vais l'ambiancer".

Entouré de guest stars telles que le duo Amadou et Mariam, le rappeur Youssoupha et même l'humoriste Anne Roumanoff, Black M espérait enfin mettre un terme à cette controverse avec ce texte engagé. Mais sans doute n'imaginait-il pas lancer un nouveau débat, sur la censure cette fois.

Black M - Je suis chez moi (Clip officiel)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Recevez une fois par jour l'essentiel de l'info

Chaque matin vers 10h (du lundi au vendredi), recevez un condensé des principaux titres de la rédaction web de la RTBF. Et en cas d’événement majeur, soyez les premiers informés par nos newsletters flash.

Articles recommandés pour vous