Jurbise: la famille guinéenne temporairement à l'abri

Soulagés, dans le train du retour

© A. Diallo

05 nov. 2018 à 19:30 - mise à jour 05 nov. 2018 à 19:30Temps de lecture1 min
Par Charlotte Legrand

Arrivés en Belgique il y a 5 ans, les Diallo se battent pour obtenir le droit de rester chez nous. Leur dossier a connu ces dernières semaines pas mal de soubresauts. Tout récemment, ils apprenaient que leur dernière demande d'asile avait été rejetée, ce qui risquait de les priver de tout moyen de subsistance, et peut-être même de leur logement à Jurbise. 

La famille a effectué ce lundi de nouvelles démarches. Les Diallo se sont rendus à l'Office des Etrangers, à Bruxelles. Ils ont introduit une demande d'asile au nom des trois enfants, démarche qui n'avait pas encore été entreprise. L'Office des Etrangers va examiner les requêtes, auditionner les enfants. Parallèlement à cela, une demande de régularisation est toujours en cours. 

Ce lundi, les Diallo ont repris espoir. Ils ont appris qu'ils pouvaient conserver leur logement à Jurbise, dans ce que l'on appelle une ILA (initiative locale d'accueil). Le CPAS de Jurbise, qui suit leur dossier depuis leur arrivée à Jurbise en 2014, redevient compétent. Les enfants sont assurés de continuer leur scolarité dans la petite école d'Erbisoeul. 

Le père de famille, pédiatre en Guinée, compte désormais chercher un travail ou une formation, si possible dans le secteur médical. Plus de 2000 internautes ont à ce jour rejoint le  collectif de soutien créé sur Facebook.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus