Jurbise: la calèche, une alternative pour rentrer à la maison après l'école

Illistration

© Pikist - Libre de droits

18 sept. 2020 à 10:12Temps de lecture1 min
Par Vincent Clérin avec Alexis Gonzalez

Repenser la façon dont nous nous déplaçons, la semaine de la mobilité nous en offre l’opportunité.  Une opportunité saisie par l'école de Masnuy-Saint-Jean, dans l'entité de Jurbise:  elle a ciblé son public, les enfants, pour une sensibilisation aux possibilités alternatives de déplacement.  Résultat : "ce matin, les enfants sont venus à vélo, moi aussi", explique Cécile Bregler, la directrice de l'école communale, "et puis pour le retour la commune a invité quelques enfants pour montrer qu’on pouvait également se promener en charrette".  Les élèves sont donc rentrés chez eux… en calèche !  

Inutile de dire qu’il n’a pas fallu insister, quand la sonnerie a retenti, pour que les 22 enfants concernés se rassemblent pour le retour à la maison.   Derrière les rênes, Margaux Dieu dirige l’attelage, son père Benoît est à ses côtés pour indiquer le chemin.  

Membre de l’asbl "Les attelages du Bois vignol", une association qui loue des calèches,  Benoit Dieu est un passionné des chevaux de trait "le cheval de trait a toute sa place dans la ville, il peut assurer l’entretien des espaces verts et la collecte des déchets pour une rentabilité largement équivalente à celle d’une camionnette" plaide-t-il.

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

Articles recommandés pour vous