WRC

Julien Ingrassia va quitter Sébastien Ogier et le WRC : "C'est une décision mûrement réfléchie"

14 oct. 2021 à 14:00Temps de lecture2 min
Par Cédric Lizin avec Olivier Gaspard

Le copilote français Julien Ingrassia fera ses adieux à Sébastien Ogier et au WRC au terme de cette saison 2021, qui devrait leur permettre de décrocher un huitième titre mondial et de se positionner à une longueur des neuf couronnes décrochées par le duo Sébastien Loeb - Daniel Elena.

Sébastien Ogier continuera sa carrière - à temps partiel - en Championnat du Monde des Rallyes en compagnie de Benjamin Veillas, alors que Julien Ingrassia rangera définitivement son casque et son carnet de notes.

"J’ai toujours eu en tête qu’il y aurait un début et une fin à cette aventure, a détaillé Julien Ingrassia au micro d’Olivier Gaspard, l’envoyé spécial de la RTBF sur le Rallye de Catalogne auquel l’équipage français participe cette semaine. J’ai toujours voulu avoir une date butoir qui me forcerait à rebondir, pour ne pas avoir à subir une fin de carrière peut-être un peu plus désordonnée. J’ai pas mal de raisons, y compris personnelles, pour mettre un terme à ma carrière. Je pourrai regarder dans le rétroviseur avec un grand sourire, mais avant ça, il faut d’abord obtenir notre huitième titre ! C’est une décision mûrement réfléchie. Pour l’instant, je parle du présent, pas du passé ni du futur ! Je me focalise sur ce rallye. En 2015, on s’est mis dans la barrière dans la Power Stage, il faut donc rester concentré dans chaque virage."

"Dès le départ, on a mis en place des automatismes et une manière de fonctionner pour nous permettre de gagner, a repris le copilote de Sébastien Ogier. Et ce dès notre première matinée ensemble chez lui, dans les Alpes, où on était dans une voiture normale, hors rallye, et où on a commencé à prendre des notes. On n’a jamais abandonné ce processus : aller chercher les détails, la petite chose qui minimise le risque, qui optimise nos chances de gagner, d’aller plus vite que les autres, d’être plus "malins" que les autres à un moment ou l’autre dans l’approche tactique de la course, pour trouver quelque chose pour faire la différence... Deux hommes se sont retrouvés dans le même habitacle, dans le même cockpit, pour accomplir une mission. Notre relation a été basée sur la réussite, sur du travail acharné, avec l'objectif de gagner. Peut-être au détriment d’une relation plus personnelle, mais cela a fonctionné pendant toutes ces années. C’est ça qui compte !"

Articles recommandés pour vous