RTBFPasser au contenu

Musique - Accueil

Julien Doré fait battre le cœur de Forest National !

Julien Doré fait battre le cœur de Forest National !
14 mai 2017 à 07:40 - mise à jour 14 mai 2017 à 07:402 min
Par François Colinet

Le chanteur français le plus en vogue du moment a offert un show d’une très grande qualité à un public chaud comme la braise ! A revoir aux Ardentes le 9 juillet et au Palais 12 le 23 novembre prochain.

Ceux qui nous suivent à la trace savent à quel point cet homme nous touche ! Il est parmi les plus gentils, les plus sincères et les plus talentueux des chanteurs que nous avons eu le privilège de rencontrer. Pas étonnant qu’il plaise à un public aussi large et à une bonne partie de la critique. Le concert de ce vendredi devant un public en transe (dont certains devenaient même parfois malpolis en hurlant leur amour à tout bout de champ), a été un exemple réjouissant d’une musique à la fois pointue et populaire. Une fête pour les yeux et les oreilles même si il devrait apprendre à mieux articuler.

De tout les sens

Julien, c’est une plume, une gueule, et un sens incroyable du rythme. Une plume qui nous fait voyager entre grands espaces et amour perdu. Une gueule et un corps à faire pâlir tous les hommes de jalousie, sorte de concentré de désir et de testostérone. Enfin, un groove et déhancher communicatif qui entraîne tout le monde dans sa ronde.

Son quatrième album " & " avait eu les honneurs de notre sélection 2016.  Des mélodies imparables, un vrai don pour suspendre le temps derrière un piano, et une voix qui transperce toutes les défenses humaines.

Julien Doré fait battre le cœur de Forest National !

C’est cette voix qui nous a le plus impressionné ce vendredi par son amplitude, sa force et  sa douceur en français comme italien, capable de donner le change à un fameux band de musiciens, notamment sur quelques envolés rock emmenées par Armand Méliès à la guitare.

Du cœur à l’ouvrage

Ajoutez-y un show lumineux allant crescendo pour en mettre plein la vue à tous ces gens qui au fil des années ont été conquis par ce félin polymorphe qui a gravi avec intelligences et sans concession apparente les marches vers la reconnaissance.

En plus de toutes ces qualités, il s’est montré fragile et visiblement très ému par ce flot d’amour reçu en un soir. N’oubliant jamais de remercier tous ceux qui l’accompagnent, Julien Doré continue d’envisager la musique comme une histoire de potes, comme une grande fête à partager avec les gens. On a pris plaisir à remonter le temps jusqu’aux " Limites " qui annonçaient sa folie sur son premier album. Il nous a fait chanter, danser, parfois même pleurer. Un grand Monsieur qui nous a surtout offert un concentré de sincérité. Bref, la vie en grand et à partager, que ça fait du bien !

François Colinet

En concert au le 9 juillet au festival Les Ardentes (Liège) et le 23 novembre au Palais 12 (Bruxelles).

Julien Doré " & " (Sony Music)

Sur le même sujet

14 mai 2018 à 10:30
2 min
15 déc. 2017 à 09:32
1 min

Articles recommandés pour vous