RTBFPasser au contenu

Monde

"Joyeux Noël", armes à la main, avec sa famille : un élu républicain choque l’Amérique

La photo de Noël du républicain Thomas Massie.
06 déc. 2021 à 10:302 min
Par Daniel Fontaine avec AFP

Un élu américain a publié une image de vœux de Noël où tous les membres de sa famille tiennent chacun une arme en main. Une profession de foi pro armes, qui a immédiatement déclenché une polémique sans doute recherchée par le républicain Thomas Massie. Le politicien diffuse en effet cette mise en scène quelques jours après une nouvelle fusillade meurtrière dans une école américaine.

La photo reprend les codes classiques de l’image de fin d’année : la famille réunie devant le sapin de Noël décoré. Ce qui détonne, évidemment, c’est que les sept personnes tiennent toutes une arme en main. "Joyeux Noël ! PS : Père Noël, apporte des munitions", commente le représentant du Kentucky à la chambre basse du Congrès américain, en tweetant l’image.

Loading...

Mardi, les Etats-Unis ont été endeuillés par une fusillade dans un lycée du Michigan : un adolescent a tué quatre élèves, un scénario récurrent ces dernières années. Il s’agit la fusillade la plus meurtrière parmi les quelque 130 déjà recensées cette année dans des écoles aux États-Unis.

Un détail a retenu l’attention : les parents du tireur âgé de 15 ans avaient offert le pistolet semi-automatique Sig Sauer à leur fils comme cadeau de Noël anticipé. Dans ce contexte, la photo montrant l’élu et ses enfants portant des armes devant le sapin semble encourager les parents à continuer à offrir des armes à leurs enfants en dépit du drame.

Insensibilité

L’image a d’ailleurs provoqué un tollé. Des élus et des parents de victimes de fusillades accusent le républicain d’insensibilité.

Un père dont la fille a été tuée pendant la fusillade du lycée de Parkland en 2018, l’un des pires massacres commis en milieu scolaire aux Etats-Unis, a posté en réponse ses propres "photos de famille". "L’une est la dernière photo que j’ai prise de Jaime, l’autre montre l’endroit où elle est enterrée", commente Fred Guttenberg.

Loading...

Manuel Oliver, père d’une autre victime de Parkland a déclaré sur CNN qu’une telle image constituait "une grande partie du problème", et "devrait nous apprendre qui nous devons élire, ou pas".

"Cette photo de famille macabre célèbre la mort et la violence, mais certainement pas Noël", écrit un pasteur protestant, Nathan Empsall. Certains internautes juxtaposent cette publication à celles de groupes rebelles armés ailleurs dans le monde.

Loading...

"Scandaleux", a écrit le démocrate John Yarmuth, affirmant que de tels messages revenaient à "se prendre ouvertement le meurtre d’enfants à la figure".

Même certains défenseurs du droit du port d’arme ont critiqué la publication. Le républicain Adam Kinzinger a ainsi tweeté qu’il ne s’agissait "pas d’un soutien au droit de détenir et porter une arme" mais "d’un fétichisme".

L’influence du lobby des armes

A l’inverse, la commentatrice politique conservatrice Candace Owens a demandé à ses près de trois millions d’abonnés : "Quelqu’un pourrait-il m’expliquer comment ils peuvent rejeter la responsabilité de la fusillade du Michigan sur Thomas Massie, parce qu’il a partagé une photo de lui et de sa famille tenant des armes légales ?"

La tuerie dans un lycée de Parkland, en 2018, avait relancé les manifestations demandant un contrôle plus strict des ventes d’armes à feu. Mais les blocages au Congrès, sous l’influence du lobby des armes, rendent improbable toute avancée majeure sur le sujet, malgré les appels du président Joe Biden à durcir les règles sur leur circulation.

Sur le même sujet...

JT du 17/04/2021

États-Unis : le débat sur les armes à feu relancé

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

04 déc. 2021 à 17:47
1 min
01 déc. 2021 à 18:09
1 min

Articles recommandés pour vous