RTBFPasser au contenu

Regions

Joyeuse entrée royale: jour de fête dans la cité du Doudou (vidéos)

Joyeuse entrée royale: jour de fête dans la cité du Doudou (vidéos)
17 sept. 2013 à 09:41 - mise à jour 17 sept. 2013 à 13:312 min
Par Belga News

Agitant gaiement de petits drapeaux belges malgré le froid piquant, ils étaient plusieurs centaines à attendre Philippe et Mathilde. La plupart venait des écoles de l'entité de Mons. D'autres avaient pris la route à Beaumont ou à Bruxelles, délaissant pour un jour leur classe au profit d'une "leçon appliquée" sur la dynastie.

Accueil royal au Palais Provincial à 11 heures

Le couple était accueilli à 11 heures au Palais Provincial par le gouverneur du Hainaut Tommy Leclercq (PS), le bourgmestre en titre Elio Di Rupo (PS) et le bourgmestre ff, Nicolas Martin (PS) avant d’accéder à la salle des marbres où 200 invités protocolaires seront présents.

Après le discours du gouverneur, la réception était assurée par la section hôtelière du Lycée provincial d’Enseignement Technique de Saint-Ghislain, réception au cours de laquelle bourgmestres, magistrats, policiers et acteurs associatifs sont présentés au couple royal.

Joyeuse entrée à Mons

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Déjeuner de travail pour parler du Hainaut et de Mons

Le roi Philippe et la reine Mathilde ont été accueillis à 11H45 à l’hôtel de ville où le Collège communal leur a été présenté avant une réunion de travail dans le cabinet d’apparat où sont exposés les grandes lignes et projets  de "Mons 2015".

Le lunch, préparé par le traiteur de la ville au salon des Portraits a été servi par l’Ecole Technique Hôtelière de Saint-Ghislain.  C’est "L’impact du développement culturel sur le développement économique" qui est au menu de la discussion du repas.

Pour l’alimenter des invités tels qu’Eric Domb, le directeur de Pairi Daiza, Laurent Renard, le patron-fondateur de I-Movix, le recteur de l’UMons, Calogero Conti, le peintre Charles Szymkowicz et le metteur en scène Franco Dragone,… s’ajoutent aux autorités communales et provinciales.

Plus de 5000 personnes attendaient Philippe et Mathilde

Entre 5000 et 6000 personnes, dont beaucoup d'écoliers de la région, étaient réunies mardi en début d'après-midi sur la Grand-Place de Mons pour acclamer le roi Philippe et la reine Mathilde qui faisaient leur joyeuse entrée dans la cité du Doudou, chef-lieu de la province de Hainaut.

Parmi le public, des anciens combattants, des monarchistes ardents mais surtout de nombreux bambins, venus d'une trentaine d'écoles de l'entité. Agitant de petits drapeaux belges et wallons distribués par la ville, les écoliers s'en donnaient visiblement à coeur joie, hurlant les prénoms royaux ou s'essayant à la Brabançonne.

Sacha Daout en direct de Mons

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Les élèves montois incollables sur la monarchie

Joyeuse entrée de Mons: les préparatifs à l'école communale de Saint-Symphorien

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Prochaine joyeuse entrée: mardi prochain à Hasselt

Le tour de la Grand-Place effectué, le roi et la reine ont quitté Mons aux alentours de 14h30, après 3 petites heures de présence durant lesquelles, selon la police, aucun incident notable n'a été recensé. Selon Sudpresse, un individu qui aurait crié "Vive la république" au passage du couple royal aurait toutefois été interpellé.

La prochaine joyeuse entrée est prévue mardi prochain à Hasselt, avant le rendez-vous anversois, fixé au 27 septembre.

RTBF

Des enfants venus d'Obourg sont venus assister à la Joyeuse entrée à Mons

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Des drapeaux wallons à Mons

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous