RTBFPasser au contenu

Vie pratique

Jouhatsu : au Japon, des entreprises aident les gens à disparaître pour commencer une nouvelle vie

Jouhatsu : au Japon, des entreprises aident les gens à disparaître pour commencer une nouvelle vie
01 janv. 2022 à 18:00 - mise à jour 25 janv. 2022 à 07:532 min
Par Chloé Rosier

Disparaître sans laisser de traces, des entreprises au Japon permettent à des gens de commencer une toute nouvelle vie ailleurs.

On est nombreux à avoir déjà eu envie de faire sa valise et se casser loin de tout et tout le monde. Hé bien certains passent le pas et au Japon, il existe même des entreprises, à portée d’une recherche Google, qui peuvent vous aider à disparaître pour vous donner une nouvelle chance ailleurs.

Selon un journaliste, interviewé par la BBC, ce phénomène serait relativement courant au Japon puisqu’il y aurait 100.000 personnes qui quitteraient familles, amis et travail du jour au lendemain chaque année.

Les yonige-ya, déménagements de nuit

Ces entreprises très spéciales sont connues sous le nom de "yonige-ya" (déménagement de nuit) proposent des services visant à faciliter le processus de disparition : logements temporaires, redirection du courrier, assurance que personne ne le recherche après la disparition volontaire, …

Sho Hatori, un déménageur de nuit interviewé par la BBC a fondé son entreprise dans les années 1990 pour les gens qui veulent commencer une seconde vie. Il explique : "Normalement, la raison du déménagement est quelque chose de positif, comme entrer à l’université, trouver un nouvel emploi ou un mariage. Mais il y a aussi des raisons plus tristes – par exemple, abandonner l’université, perdre un emploi ou échapper à un harceleur."
 

Pourquoi ne les retrouve-t-on pas ?

Dans notre société occidentale, il est facile de tracer quelqu’un : téléphone, opérations bancaires, caméras de surveillance.

Au Japon, la loi sur le droit à la vie privée est plus poussée que chez nous, les transactions aux guichets automatiques ne sont pas surveillées et les personnes privées n’ont pas accès aux images de sécurité, la police n’intervenant que si la personne qui disparaît est soupçonnée d’un crime ou que l’on craint qu’elle se suicide.

Les entreprises yonige-ya sont parfois développées par des gens qui ont eu même disparus pour refaire leur vie, ils ont alors une bonne expérience sur ce qu’il faut ou ne faut pas faire afin de réussir sa disparition. Par exemple, comme le Time l’explique, au début des années 2000, Miho Saita a échappé à un partenaire violent en disparaissant avec sa voiture et son chien. Elle a développé son entreprise yonige-ya et est aujourd’hui devenue PDG de Yonigeya TS Corporation, qui aiderait jusqu’à 150 personnes à disparaître chaque année.

Pourquoi disparaître et combien cela coute-t-il ?

D’après les interviews réalisées par la BBC et le Time, les raisons peuvent varier mais on retrouve environ 20% de femmes qui veulent échapper à un mari violent. Dans les autres pourcents, ce sont des gens qui veulent changer de monde, changer de vie, qui ne se retrouvent pas dans celle qu’ils vivent aujourd’hui.

Miho Saita facture ses clients entre 450 $ et 2600 $ en fonction des services demandés.

On peut donc disparaître pour changer de vie mais il faut un peu de budget pour pouvoir le faire avec une entreprise comme celles développées au Japon.

Sur le même sujet

25 janv. 2022 à 08:08
3 min
15 déc. 2021 à 18:30
1 min

Articles recommandés pour vous