Icône représentant un article audio.

Ladies in Rock

Joni Mitchell, l’artiste canadienne icône folk

Joni Mitchell, l’artiste canadienne icône folk

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

18 sept. 2022 à 17:00Temps de lecture59 min
Par Delphine Ysaye

Compositrice, musicienne, chanteuse, poète, peintre et productrice, Joni Mitchell est l’une des artistes les plus influentes et prolifiques du 20e siècle. Elle est l’une des rares femmes à trôner aux côtés de Léonard Cohen ou Neil Young. Son sens de l’humour et son goût pour la provocation jalonnent son œuvre et ses interviews : ''Quand on me présente comme la Bob Dylan féminine, je trouve cela insultant. Pourquoi ne serait-il pas, lui, le Joni Mitchell masculin ?''.

Originaire du Canada elle n’a jamais accepté de se plier aux contraintes de l’industrie du disque et de la musique populaire. Son parcours musical oscille entre Folk, Pop, Rock et Jazz, une traversée du temps régulièrement enrichie par des collaborations avec les plus prestigieux musiciens de rock et de jazz.

Joni Mitchell ~ Big Yellow Taxi + Both Sides Now (BBC - 1969)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Le portrait d’icônes féminines qui ont marqué le monde du rock le dimanche de 19h à 20h sur Classic 21 avec Delphine Ysaye !

Sa vie bascule à l’âge de 9 ans lorsqu’elle contracte la polio. Elle n’aurait probablement plus jamais marché si elle ne s’était pas forcée toute seule avec une volonté de fer à mettre un pied devant l’autre. Elle explique que cette maladie transforme les enfants en combattants. Elle est devenue une adulte avant l’heure parce qu’elle connaissait la souffrance. Joni Mitchell s’est toujours définie comme une peintre qui chante. Avant la plume et la guitare, le pinceau est son outil de prédilection. Plusieurs pochettes d’albums sont d’ailleurs ornées par ses propres tableaux. Des peintures qu’elle refuse obstinément de vendre. Parce que, dit-elle, l’argent corrompt toujours l’art. Elle commence la musique dans des bars de Toronto puis s’associe au milieu des années 60 à la scène folk de New York, avant de découvrir de nouveaux horizons dans les années 70, en s’essayant progressivement au rock puis au jazz.

Joni Mitchell - Coyote (The Last Waltz)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Née Roberta Joan Anderson, Joni devient Mitchell par son mariage éclair avec le chanteur folk Chuck Mitchell en 1965. La même année Joni découvre qu’elle est enceinte d’un ex-petit ami, elle donne en adoption son nouveau-né, une fille. Sur l’album ''Blue'', généralement considéré comme son meilleur album, Joni Mitchell aborde l’abandon douloureux de sa fille à sa naissance. Une fille qu’elle retrouve dans les années 90. Un de ses grands succès est ''Big Yellow Taxi'', l’une des premières chansons qui dénonce la destruction de la planète : ''Ils ont pavé le paradis et l’ont remplacé par un parking''. Elle est également l’auteur du très beau ''Woodstock'', un titre que Crosby, Stills & Nash porte à la postérité. Joni écrit ce texte après le festival par empathie, elle n’avait pu s’y produire et aurait souhaité être là. Et pourtant ce texte est teinté d’ironie et annonce lentement le déclin du Flower Power. Dans les années quatre-vingt, elle développe une critique virulente de la cupidité du milieu musical et s’en écarte sans jamais arrêter de composer. En dix-neuf albums studio, celle qui a joué avec Herbie Hancock et Peter Gabriel, inspiré Prince, Björk et Janet Jackson, a modifié le cours de l’histoire de la musique.

Joni Mitchell Interview

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Herbie Hancock Nissan Live Set featuring Joni Mitchell, 2008

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Elle dit que c’était difficile de se faire respecter en tant que femme. Elle a donc décidé d’être meilleure que tout le monde. Et c’est ce qu’elle a fait. Joni Mitchell est intronisé au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens par Herbie Hancock en 2007 mais aussi dans le Rock’n’roll Hall of Fame en 1997. Elle est alors décrite comme l’une des artistes féminines majeures de l’ère du rock. En 2015 une rupture d’anévrisme la conduit en urgence à l’hôpital, depuis elle se déplace en chaise roulante.

CROSBY, STILLS, NASH Woodstock 1971

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Joni Mitchell - Both Sides Now (Live, 1970)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Cet été l’artiste a reçu un doctorat d’honneur du Berklee College of Music. La présidente de Berklee, Erica Muhl a décrit Joni Mitchell comme "un moteur de changement dans l’industrie, ouvrant la voie aux femmes dans la musique avec un engagement inébranlable". et la chanteuse a aussi dévoilé un nouveau volet de ses archives : ''The Asylum Albums (1972-1975)''. Il sort le 23 septembre en version 5 LP avec des versions réarrangées des albums ''For the Roses'' (1972), ''Court and Spark'' (1974), le double album ''Miles of Aisles'' (1974) et ''The Hissing of Summer Lawns'' (1975). A travers son écriture singulière, à la fois poétique et cinglante, Joni Mitchell a très certainement ouvert la voie à des parcours de musiciennes libres et exigeantes.

Joni Mitchell- Amelia live 1983

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Joni Mitchell - The Dry Cleaner from Des Moines

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

De Patti Smith à Debbie Harry, en passant par Janis Joplin, toutes ces femmes ont laissé une trace indélébile dans l’histoire de la musique que Delphine Ysaye met en lumière ces icônes féminines qui ont marqué le monde du rock le dimanche de 19h à 20h sur Classic 21, votre radio Rock & Pop.

En partenariat avec

Télépro

Sur le même sujet

Ladies in Rock : Kim Deal, ex-bassiste des Pixies et chanteuse de The Breeders

Ladies in Rock

Jorja Chalmers, la Saxo Girl de Roxy Music !

Ladies in Rock

Articles recommandés pour vous