Journal du Rock

John Lydon accuse les autres Sex Pistols de commercialiser la mort de la Reine

John Lydon

© Jim Dyson/Getty Images

John Lydon a publiquement annoncé prendre ses distances avec les autres membres des Sex Pistols, les accusant de "se faire du cash" sur le décès de la Reine Elizabeth II d’Angleterre.

Dans un nouveau post sur Twitter, le groupe de John Lydon, Public Image Ltd, explique que le chanteur désavoue toute activité en lien avec le single controversé de 1977, "God Save The Queen".

“John Lydon souhaite prendre ses distances par rapport à toute activité des Sex Pistols qui viserait à tirer profit de la mort de la reine Elizabeth II. Les musiciens et la direction ont approuvé un certain nombre de demandes contre la volonté de John, sur base de la décision majoritaire du tribunal".

Etant donné le passé qui lie le groupe à l’histoire de la Reine Elizabeth II, on peut lire ensuite : "Du point de vue de John, le moment est mal choisi pour se faire des bénéfices financiers en lien avec "God Save The Queen". Il trouve cela irrespectueux et de mauvais goût vis-à-vis de la famille royale en ce moment."

"John a écrit les paroles de cette chanson historique, et même s’il n’a jamais été royaliste, il ne veut pas manquer de respect à la famille en ces temps difficiles, comme il en attendrait de même pour lui ou sa famille en cas de décès d’un proche."

Loading...

Un porte-parole des Sex Pistols a répondu à John Lydon dans un communiqué via Deadline : “Nous ne comprenons pas à quoi il fait référence. Mis à part quelques utilisations du son ou des images dans des reportages d’info sur la Reine et son impact sur la culture, rien n’a été entrepris en lien avec "God Save the Queen". Il n’est pas question d’une sortie ou de promotion, en aucun cas."

Le groupe avait déjà ressorti le titre en question pour le Jubilé de la Reine au début du mois de juin. En plus de cela, le groupe s’est vu doté d’une pièce de monnaie à son effigie.
Loading...

Parmi les très nombreux hommages du monde du rock suite au décès de la Reine Elizabeth II, ceux des Sex Pistols étaient pour le moins "attendus" étant donné leur "passé" avec la royauté et leur célèbre "God Save the Queen", véritable pamphlet contre Elizabeth II.

Dans ce titre de 1977, ils déclaraient notamment que la reine n’est "pas un être humain" et la traitaient d'"imbécile" à la tête d’un "régime fasciste".

Alors que c’est John Lydon qui chantait ces insultes, il est devenu beaucoup plus conservateur au fil des ans, et ses sentiments envers la reine se sont adoucis. Il écrit sur Twitter : "Repose en paix, Queen Elizabeth II" au côté du célèbre portrait utilisé pour la pochette de "God Save The Queen", mais sans le graffiti par-dessus.

Glen Matlock, le bassiste (engagé récemment par Blondie), s’est quant à lui "tourné vers le futur" en commentant : "God save the King, espérons qu’il ne soit pas un vieux machin ".

Et le guitariste Steve Jones a posé une question avec le fameux portrait de la reine qui, cette fois-ci, a la bouche fermée par une épingle à nourrice, lui demandant " comment vous sentez-vous ? "

Sur le même sujet

Les Sex Pistols ne se reformeront plus jamais

Journal du Rock

Sex Pistols : les paroles d’un classique écrites à la main par Johnny Rotten en vente

Journal du Rock

Articles recommandés pour vous