RTBFPasser au contenu

John Lennon et la Soradonyx 800 D II, épisode 1

John Lennon et la guitare très spéciale utilisée pour les sessions de Double Fantasy , épisode 1
08 déc. 2020 à 21:053 min
Par Laurent Debeuf

Nous sommes le 8 décembre, il est passé 22h et, d’ici moins d’une cinquantaine de minutes cela fera exactement 40 ans qu’un décérébré patenté, Mark David Chapman, vidait son barillet de cinq coups sur le pauvre John Lennon.

Quatre de ces coups lui furent malheureusement fatals.

" Imagine ", que l’on entend en fond ici, avait même outrageusement été " modifié " par Chapman qui, dans sa dégénérescence mentale, y ajouta une phrase : " Imaginez que John Lennon soit mort ".

Plus besoin de l’imaginer, malheureusement puisque ce crétin bouffi d’assassin a définitivement empêché qu’il en soit autrement. En revanche, ce que l’on pourrait encore imaginer c’est : que serait devenu aujourd’hui John Lennon à 80 ans ?… Qu’aurait-il encore apporté à la musique, et au rock n’roll, si les 40 années écoulées ce soir ne lui avait pas été aussi brutalement enlevées ?… Certainement beaucoup de choses bien sûr, tout autant que de surprises.

Et puisque nous en sommes à parler d’imagination, lorsque l’on pense aux guitares qui ont servi à Lennon durant sa carrière, que soit avec les Beatles ou même après, les premières images qui peuvent nous venir à l’esprit sont celles de sa Rickenbacker 325, ou encore celles de son Epiphone Casino, mais certainement pas celles de l’instrument que je vais vous présenter ce soir à savoir, la Sardonyx 800 D II qui, parmi d’autres " six-cordes ", servi pour les sessions d’enregistrement de l’album Double Fantasy.

guitar story

Alors quèsaco cette Sardonyx ?… 

 Tout d’abord, un instrument mystérieux, aux allures futuristes, qui fut imaginé par un luthier du nom de Jeff Levin. Jeff Levin travaillait comme réparateur de guitares dans le magasin de Matt Umanov qui était situé dans le West Village de Manhattan dans les années 70. Levin, lorsqu’il rentrait du magasin, construisait les Sardonyx chez lui, et les mettait ensuite en vente dans la boutique de Umanov, et c’est très certainement là que John Lennon acheta la sienne à l’époque.

 

Comme nous le savons tous, depuis ses premiers jours au sein des Beatles, John Lennon a toujours été à la recherche de nouvelles sonorités et c’est probablement une des raisons qui l’aura attiré vers cette Sardonyx, dont la conception était, et reste encore aujourd’hui, très inhabituelle.

John Lennon et la guitare très spéciale utilisée pour les sessions de Double Fantasy , épisode 1

En effet l’aspect de cette guitare très originale évoque, une luge voir même, un drone de nos jours. Cet aspect est dû à deux barres " stabilisatrices " qui prennent en sandwich un corps en bois, rectangulaire, à la finition noir mate, et recouvert d’une épaisse couche de vernis lui donnant un aspect plastique. Á noter que la barre supérieure de la guitare possède une partie télescopique sur laquelle vient se fixer la sangle.

 

L’électronique de l’instrument est également aussi inhabituelle que son apparence. Ainsi, les deux micros (tantôt des Bill Lawrence, tantôt des humbuckers Di Marzio, comme c’était le cas sur celle de John Lennon) étaient câblés de manières complexes et cela permettait des combinaisons particulières, y compris différentes configurations avec inversion de phase, en série, en parallèle, etc. et tout ça se terminait avec deux sorties " jack " pour jouer soit, en mono soit, en stéréo. La production de ces guitares Soradonyx 800 D II ne dépassa pas les 15 à 20 exemplaires, ce qui en fait l’une des guitares les plus rares associées à John Lennon.

 

Je ne peux malheureusement pas vous dire sur quel titre de l’album Double Fantasy, ni à quel endroit précis on peut distinguer cet instrument, je n’en sais rien (d’ailleurs si vous en avez une idée, elle est la bienvenue) mais il est de toute façon sûr et certain que Lennon s’en est servi, au même titre qu’une Hamer " Special " blanche qui eut également ses faveurs lors de l’enregistrement de cet ultime album.

Enfin pour terminer, l’histoire du rock et des instruments qui en ont fait sa légende, réserve parfois de belles surprises.

 

On peut peut-être y voir le destin d’ailleurs, comme, avec un autre génie de la musique du XXème siècle auquel la marque Sardonyx est, là encore, liée. Quelqu’un qui, à la mort de John Lennon, en 1980, n’est pas encore une star mais le deviendra 4 ans plus tard, il s’agit de Prince.

 

https://www.youtube.com/watch?v=fPaYtVJouYA

guitar story

En effet, prenez la vidéo du titre " Why You Wanna Treat Me So Bad ? ", en 1979. Vous y verrez le bassiste André Cymone jouer sur une guitare basse, produite par Sardonyx. Cet instrument a été baptisé " Cloud Bass ", et c’est précisément cette " 4 cordes ", aux formes devenues bien connues aujourd’hui, qui inspirèrent le Kid de Minneapolis pour créer ses légendaires " Cloud Guitars " dont la première version blanche, je vous le rappelle, fit quant à elle son apparition à l’époque de Purple Rain.

 

Mais tout cela nous éloigne du sujet de ce soir. Aussi, Pour refermer cet épisode consacré à John Lennon, et à sa Sardonyx 800 D II, c’est tout naturellement que nous allons faire un arrêt sur l’album Double Fantasy, il y a donc 40 ans, voici I’m Losing You.

 

I'm Losing You (Remastered 2010)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous