JO d'hiver - Pékin 2022

JO Tokyo 2020 – Tennis : Le retour d’Alexander Zverev, le Grand

L’Allemand a fait le plein de confiance avant la fin de la saison.

© AFP

02 août 2021 à 06:00Temps de lecture2 min
Par Raphaël Deby

Il est 18h36 à Tokyo, 11h36 à Hambourg. Alexander Zverev peut exulter : il vient de décrocher l’or olympique. Loin des siens, sans supporters et sans points à prendre, l’Allemand a réalisé un exploit majuscule qui pourrait marquer un retour en fanfare dans les plus hautes sphères du tennis mondial.

On aurait tendance à l’oublier mais, malgré son jeune âge, Alexander Zverev est là depuis un bon moment. À seulement 20 ans, le géant allemand montait sur la troisième marche du podium en haut de la hiérarchie de l’ATP. Bien installé dans le top 10 depuis, l’Allemand est une référence de la petite balle jaune et espère enfin franchir la dernière étape qui lui manque grâce à cette victoire olympique.

Le plafond de verre enfin brisé en Grand Chelem

Pendant longtemps, la jeune star montante a souffert dans les tournois du Grand Chelem. Dans le top 10 depuis le printemps 2017, il ne s’est qualifié que deux fois pour la deuxième semaine des sept Majeurs qui ont suivi cet accomplissement en perdant régulièrement contre des joueurs de seconde zone. Durant cette période, il avait pourtant réussi à accrocher deux nouveaux Masters 1000 après celui de Rome en 2017 qui l’avait projeté parmi les dix meilleurs joueurs de la planète.

Il a finalement dû attendre l’Open d’Australie 2020 pour rejoindre le dernier carré d’un tournoi majeur et a toujours été au moins en 1/8es de finale depuis, accrochant au passage une finale lors du dernier US Open. Alors qu’il menait deux sets à rien face à Dominic Thiem, Zverev s’est laissé submerger par l’enjeu et n’a pas pu conclure dans une rencontre irrespirable au scénario digne des plus grands films.

L'Allemand avait toutes les cartes en main pour remporter le dernier US Open.
L'Allemand avait toutes les cartes en main pour remporter le dernier US Open. © AFP

La dernière étape avant la plus importante ?

Cette finale a été très compliquée à digérer pour le jeune Allemand mais il est bien remis désormais et n’hésite pas à clamer haut et fort ses ambitions. Cette saison, Zverev a remporté à nouveau le Masters 1000 de Rome avant de rejoindre le dernier carré de Roland-Garros. Après une élimination en 1/8es de finale à Wimbledon, il est arrivé à Tokyo où le numéro 5 mondial a frappé fort, très fort.

En demi-finales, alors que tout le monde attendait la victoire de Novak Djokovic, l’Allemand a tout simplement été le au-dessus. Breaké dans le deuxième set après avoir perdu le premier, le grand Sascha est revenu de l’enfer pour remporter dix des onze jeux suivants et s’offrir le champion serbe. Très ému après cette victoire de prestige, l’Allemand a directement pris conscience de l’importance de son exploit.


►►► À lire aussi : La superbe émotion d’Alexander Zverev après sa victoire face à Novak Djokovic en 1/2


Certains doutaient encore de ses capacités mentales, Zverev a prouvé qu’il s’était également amélioré de ce côté-là. En finale, alors que son statut de favori aurait pu le mettre sous pression, il a tout simplement balayé Karen Khachanov (6-3, 6-1) pour remporter le plus beau titre de sa carrière. En conférence de presse, il a pu laisser exploser sa joie. "C’est la plus grande victoire de ma carrière. C’est tellement plus grand que tout ce qu’on peut vivre dans le sport par ailleurs. La valeur de ce titre est inestimable et incomparable. Il n’y a rien de mieux au monde”.

Maintenant, Zverev voit plus grand et n’attend plus qu’une victoire dans un Majeur pour rentrer définitivement dans la légende. Sans doute libéré par un tel succès, rien n’est assuré pour lui. Après sa victoire lors du Masters 2018, son plus beau titre jusqu’ici, cela avait même eu l’effet inverse puisqu’il a perdu trois places au classement en un an, avec des résultats en demi-teinte.

Cela étant, sa victoire olympique lui redonne un boost énorme avant le prochain US Open où il sera l’un des principaux candidats. Et si c’était lui qui empêchait Novak Djokovic de réaliser le Grand Chelem calendaire ? Cela n’a jamais semblé aussi crédible.

 

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous