JO d'hiver - Pékin 2022

JO Pékin 2022, patinage artistique – Isabelle Pieman, olympienne belge en 2010 : "Si Loena Hendrickx termine dans le top 10, ça serait une belle performance"

Loena Hendrickx lors de sa prestation aux JO de Pékin.

© BELGA

16 févr. 2022 à 18:21Temps de lecture2 min
Par Jâd El Nakadi avec François Zaleski

Ce mardi, Loena Hendrickx a obtenu la 7e place sur le programme court en patinage artistique aux Jeux Olympiques d’hiver de Pékin. Une performance synonyme de qualification pour le programme libre qu’elle disputera ce jeudi. À la veille de la compétition, nous avons contacté Isabelle Pieman, patineuse artistique belge, qui est revenue sur la performance d’Hendrickx ainsi que sur la situation de la jeune russe Kamila Valieva.

"On voit que Loena était stressée. Elle s’est mis de la pression après son beau résultat aux championnats d’Europe. Elle n’a pas fait aussi bien qu’elle aurait voulu", explique Pieman, championne de Belgique en 2007, 2010 et 2012. "Il faut qu’elle laisse aller les automatismes ce jeudi, lors du programme libre. Ce n’est pas maintenant qu’il faut changer la technique. Elle doit éviter de se mettre trop de pression. Elle doit se mettre dans sa bulle. Ce n’est pas évident mais elle doit faire ce qu’elle sait faire et surtout profiter de sa prestation".

Septième du programme court avec un score de 70.09, la patineuse de 22 ans pourra-t-elle viser le podium ce jeudi ? "Ça va être compliqué. Si elle finit dans le top 10 ça serait déjà une belle performance pour la Belgique. Le niveau russe est clairement au-dessus techniquement".

De son expérience, Pieman, 25e sur le programme court lors des JO de 2010 à Vancouver, sait que les Jeux Olympiques ne sont pas une compétition comme une autre : "Les JO, c’est le but ultime. C’est une consécration dans une carrière. C’est la performance qu’on ne veut pas rater donc on peut se mettre une pression inutile. On ne vit pas ça tous les jours donc il faut se faire plaisir".

Kamila Valieva est une victime dans l’histoire

Première du programme court, la talentueuse russe Kamila Valieva, favorite pour l’or olympique en individuel, vit des JO compliqués sur le plan émotionnel. La patineuse, qui a déjà remporté à Pékin le titre par équipes, est au cœur d’une affaire de dopage. En effet, Valieva, 15 ans, a été contrôlée positive à la trimétazidine fin décembre mais a été autorisée à poursuivre les Jeux de Pékin.

 son âge, c’est beaucoup de choses à gérer mentalement. Je pense que dans l’histoire, elle est un peu victime de tout ça. Son staff, son entourage, les docteurs connaissent le règlement et ne doivent pas faire n’importe quoi. À 15 ans elle ne peut pas décider de tout ça. Je trouve ça triste pour elle. Il faut respecter les règles mais à son âge, elle n’est pas assez mature pour gérer tout ça. Je lui souhaite le meilleur".

Rendez-vous ce jeudi à 11 heures pour suivre le programme libre avec Loena Hendrickx et Kamila Valieva.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous