JO d'hiver - Pékin 2022

JO Hiver Pékin 2022 – "Les biathlètes belges ont tous été en retrait par rapport à ce qu’ils sont capables de faire" selon Frédéric Lahaye-Goffart

Le biathlon belge n’a pas été à la fête lors de ces Jeux.

© AFP

20 févr. 2022 à 08:00Temps de lecture1 min
Par Raphaël Deby

On en attendait beaucoup, les résultats n’ont malheureusement pas été à la hauteur. Malgré la présence de cinq athlètes, notre délégation n’a pas répondu aux attentes. Notre consultant, Frédéric Lahaye-Goffart revient sur ces déceptions.

"Ces jeux n’ont pas été à la hauteur des espérances pour nos biathlètes puisque tous sont en retrait par rapport à ce qu’ils sont capables de faire en Coupe du Monde ou ce qu’ils ont fait en Coupe du Monde jusqu’à présent.", explique d’abord notre consultant.

Pour rappel, Florent Claude, meilleure chance de notre délégation et capable de viser un top 10, n’a fini que 75e sur 20 km et 84e sur 10 km. Chez les hommes, le meilleur résultat en individuel n’était que la 67e place de Thierry Langer sur 10 km.

Pour Lahaye-Goffart, tout ce qui entoure un tel événement a pu avoir un impact. "Les Jeux restent les Jeux, il y a toujours une pression particulière, c’était pour la majorité leur première olympiade. L’altitude n’est pas toujours facile à négocier, même s’ils sont partis en stage et qu’ils savent comment faire. Et puis, il y a le vent, la qualité de neige et le froid qui a quand même été une donnée importante pour tout le monde. Quand on voit par exemple les statistiques de tirs qui sont très très basses pour l’ensemble des biathlètes, ça peut expliquer quand même pas mal de choses."

Notre spécialiste insiste à nouveau sur l’importance des conditions météorologiques dans un tel sport. "Quand on a des conditions quasi extrêmes, on l’a vu, il y a eu des reports de courses dus au froid et au vent, quand on parle de -20 sur la piste, quand on parle d’une neige qui peut descendre à -30, forcément ça n’aide pas les athlètes et c’est vraiment dans les conditions extrêmes qu’en général la différence se fait aux avant-postes et ceux qui sont peut-être moins bons, et bien là l’écart se creuse directement."

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous