JO d'hiver - Pékin 2022

JO 2022 : une patineuse naturalisée chinoise chute et voit une vague de haine déferler sur les réseaux "sociaux"

06 févr. 2022 à 12:35Temps de lecture2 min
Par AFP

La Chine a censuré dimanche un déluge de vitriol sur les réseaux sociaux à l’encontre de la patineuse artistique naturalisée Zhu Yi après sa contre-performance dans la compétition par équipes aux Jeux olympiques de Pékin.

La jeune femme de 19 ans, née aux États-Unis, a chuté et raté un saut lors de son programme court, obtenant un très mauvais score de 47,03 points et la dixième place sur dix concurrentes, ce qui a fait reculer l’équipe chinoise au classement.

Après les quatre programmes courts et le premier programme libre, la Chine, qui ne faisait pas partie des principaux prétendants au podium, occupe la cinquième place provisoire derrière la Russie, les États-Unis, le Japon et le Canada, alors que restent à disputer les programmes libres couples et dames, ainsi que la danse libre.

Sur la plateforme de médias sociaux chinoise Weibo, le hashtag #ZhuYiFellOver (Zhu Yi a chuté) a totalisé plus de 230 millions de vues avant d’être désactivé.

Un autre hashtag, #ZhuYiMessedUp (Zhu Yi a échoué) est resté accessible et a enregistré plus de 80 millions de vues.

Les internautes chinois n’ont pas ménagé leurs critiques à l’égard de la contre-performance de Zhu, certains remettant en question la décision controversée de la sélectionner en lieu et place de sa compatriote Chen Hongyi.

"Chen Hongyi est bien meilleure qu’elle. Je ne sais pas pourquoi une telle personne a été autorisée à représenter la Chine", a écrit un utilisateur de Weibo.

"Je crois que comme j’ai raté le premier saut, j’étais un peu tendue et j’ai ressenti beaucoup de pression pour réussir ce dernier saut, et malheureusement je l’ai raté", a réagi Zhu.

Zhu, qui a grandi dans une famille d’immigrés chinois aux États-Unis, a commencé à représenter la Chine en 2018.

Son père, Zhu Songchun, est un grand spécialiste de l’intelligence artificielle (IA) qui est revenu en Chine pour diriger un institut de recherche clé en 2020.

Ces dernières années, Pékin a encouragé les experts chinois établis à l’étranger à rentrer dans leur pays afin d’aider à développer des industries stratégiques comme l’IA.

Plusieurs internautes ont émis l’hypothèse que la sélection de Zhu Yi dans l’équipe puisse être liée au retour de son père.

"Félicitations à l’équipe chinoise de patinage artistique pour avoir apporté une telle contribution au domaine de l’informatique !", a ainsi écrit l’un d’eux.

Articles recommandés pour vous