RTBFPasser au contenu
Rechercher

JO d'hiver - Pékin 2022

JO 2022 : Le tribunal confirme les sélections pour Pékin d'Evy Poppe et Dries Van den Broecke

Toyota U.S. Grand Prix Mammoth Mountain - Day 2
22 janv. 2022 à 13:42Temps de lecture1 min
Par Belga

Le doute entourant la sélection d'Evy Poppe (snowboard) et de Dries Van Den Broecke (ski alpin) pour les Jeux Olympiques de Pékin a été levé. Le tribunal a en effet confirmé les sélections des deux athlètes, contestées en justice par Loranne Smans en snowboard et Tom Verbeke en ski alpin, a confirmé le Comité olympique et interfédéral belge (COIB).

Le COIB avait annoncé vendredi la liste des 19 athlètes du Team Belgium qui participeront aux Jeux d'hiver du 4 au 20 février, précisant que les sélections de Poppe et Van Den Broecke l'étaient "sous réserve" d'une décision de justice, qui leur a finalement été favorable. Smans et Verbeke peuvent encore aller en appel de la décision du tribunal mais c'est peu probable, la date limite pour établir les sélections olympiques étant fixée à lundi.

Van den Broecke et Poppe ont été sélectionnés sur la base de critères internes à la fédération de ski et de snowboard à la place de Verbeke et Smans. Cette dernière a exprimé son mécontentement sur Instagram jeudi. Smans a donné à la Belgique une place de quota dans les épreuves de Big Air et Slopestyle en terminant 13e au classement olympique, alors que Poppe n'a terminé que 36e.

"En tant que fédération, nous devons suivre les règlemente et sur cette base, la Fédération royale belge de ski a proposé au COIB de sélectionner Poppe", indique Sneeuwsport Vlaanderen sur son site internet. "Le sport de haut niveau est dur et même dénué d'émotions, quand il s'agit de sélections objectives. Nous suivons les conventions qui ont été établies dans le passé. Apporter des modifications maintenant reviendrait à passer à des sélections subjectives, ce que nous voulons éviter dans tous les sports. Les décisions sont censées être prises sur base de règles établies de manière objective. Aujourd'hui, le résultat est amer. Une athlète (Evy Poppe, ndlr) obtient un meilleur résultat qu'une autre pour un écart minime C'est maintenant à nous de suivre les règles et de faire tout ce qui est en notre pouvoir pour que les athlètes sélectionnés se préparent le mieux possible pour les Jeux. Nous pensons à ceux qui restent à la maison et souhaitons d'excellents résultats à la délégation qui se rend en Chine".

Articles recommandés pour vous