Premier League - Football

Jeu, set et match : Manchester City s’offre le derby en collant un humiliant set de tennis à United (6-3 !)

© AFP or licensors

02 oct. 2022 à 05:01 - mise à jour 02 oct. 2022 à 18:28Temps de lecture1 min
Par Antoine Hick

Une gifle monstrueuse pour illustrer le fossé entre deux équipes qui n’évoluent visiblement plus sur la même planète. Voilà comment on pourrait résumer le derby à sens unique, et conclu sur un score de tennis, entre Manchester City et United de ce dimanche après-midi (6-3).

Parce que si le revenant Anthony Martial a réduit un tantinet l’ampleur du score d’un doublé en fin de match, pendant de longues minutes, United a suffoqué. Impuissant, cherchant en vain un soupçon d’air pour riposter et tenir tête au meilleur ennemi mancunien.

Mais comme souvent ces derniers temps, City était trop fort. Trop serein, trop puissant, trop bien organisé. Et quand Phil Foden a déjà défloré la marque après 9 minutes, on a très (trop) vite senti que l’après-midi serait longue pour United. Surtout que, dans la foulée, Erling Haaland s’est réveillé. Comme s’il n’attendait que la machine se mette en marche pour taper un gros coup de poing sur la table déjà chancelante du rival.

A la demi-heure, le Norvégien a déboulé, telle une comète dans la surface de United pour planter deux roses supplémentaires (sur deux assists de De Bruyne) et déjà renvoyer United dans les cordes.

K.O debout, martyrisés par les troupes de Pep Guardiola, les Red Devils ont tenté de réagir mais ce dimanche, ils n’avaient de diabolique que le nom. Et ils ont ainsi continué à couler après la pause, sous le regard presque moqueur de Cristiano Ronaldo, calfeutré dans sa doudoune sur le banc.

Minute après minute, le récital a tourné à l’humiliation. Foden requinqué et auteur d’un triplé, Haaland sur une autre planète et lui aussi auteur d’un nouveau triplé, City a continué à dépecer minutieusement son adversaire. Jusqu’à ce fameux relâchement en fin de match qui permet à Martial de réduire un peu l’ampleur du score.

Un doublé personnel qui ne change cependant rien au scénario cruel d’un match qui a échappé à United. Et qui risque, sans doute, de laisser quelques traces au moral.

 

Loading...
Loading...
Loading...
Loading...

Sur le même sujet

Roy Keane estime que Manchester United manque de respect envers Cristiano Ronaldo

Premier League - Football

Articles recommandés pour vous