RTBFPasser au contenu

Le 6/8

"Jeu blanc" et "L'homme de miel" : deux récits poignants

"Jeu blanc" et "L'homme de miel" : deux récits poignants
23 oct. 2017 à 10:181 min
Par Vivacité

Dans le 6/8 sur la Une Télé, Julie VanH recevait ce matin Michel Dufranne venu présenter sa sélection littéraire de la semaine.

"Jeu blanc" de Richard Wagamese

"Jeu blanc" de Richard Wagamese

Publié aux Editions Zoé.

C'est le deuxième roman du Canadien Richard Wagamese. Décédé en mars dernier, il était avant tout journaliste et appartenait à l'ethnie amérindienne Ojibwe. Dans son ethno-roman, l'auteur met donc la lumière sur le racisme de l'époque envers les Indiens du Canada. Richard Wagamese raconte l’histoire de Saul Indian Horse, un jeune Ojibwé qui a grandi en symbiose avec la nature, au cœur du Canada, avant d'être séparé de sa famille. A huit ans, il intègre un internat-orphelinat pour Indiens où les "blancs" vont tout faire pour enlever le sauvage qui est en eux. Dans cet enfer empli de violences, le petit Saul trouve son salut dans le hockey sur glace. Joueur surdoué, il entame une carrière parmi les meilleurs du pays. Seul Indien parmi les "blancs", le rappel continuel de sa condition entache son parcours. Dans le Canada des années 70, le racisme règne jusque sur la patinoire. 

Dans "Jeu blanc", Richard Wagamese mêle récit historique au vecteur du hockey sur glace. Il sublime le sport national canadien, tout en racontant l’identité indienne dans toute sa complexité, riche de légendes, mais profondément meurtrie.

"L'homme de miel" d'Olivier Martinelli

"L'homme de miel" d'Olivier Martinelli

Publié chez Christophe Lucquin Editeur.

Lorsque Olivier Martinelli apprend qu'il est atteint d'un myélome, il ne peut s'empêcher de penser "miel homme". Il décide alors de tenir une chronique de sa maladie, ses soins, sa rémission. Un récit poignant sur son cancer de la moelle épinière mais ô combien positif. Avec ce myélome, Olivier Martinelli se prend pour un super-héro de Marvel et tourne toute son histoire en dérision. Humour, dédramatisation, espoir, légèreté, les ingrédients sont réunis pour toucher au plus profond le lecteur. 
 

Articles recommandés pour vous