RTBFPasser au contenu

Diables Rouges

Jérémy Doku, l’éclaircie belge qui a failli remettre les Diables Rouges sur les rails

La belle action de Jérémy Doku

Belgique - Italie

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

03 juil. 2021 à 14:041 min
Par Jâd El Nakadi

Titularisé à la surprise générale face à l’Italie en l’absence d’Eden Hazard, Jérémy Doku n’a pas déçu. Plus encore, il était de loin le meilleur Diable sur le terrain… à seulement 19 ans. L’ailier de Rennes aurait d’ailleurs pu envoyer la Belgique aux prolongations s’il avait été au bout de son magnifique solo en fin de rencontre.

45e minute de jeu. La Belgique est souffrante, malmenée par des Italiens chirurgicaux (0-2). Un gamin de 19 ans décide alors de sonner la révolte. Positionné sur le flanc gauche, le virevoltant Doku fixe Di Lorenzo, entre dans le rectangle et provoque un pénalty que Romelu Lukaku s’empresse de convertir (1-2).


►►► À lire aussi : Le dernier coup de Phil : "Il y a du boulot mais il faut rester positif, la relève est là avec Jérémy Doku"

►►► À lire aussi : Diables rouges : des larmes d’impuissance


Au retour des vestiaires, Jérémy Doku élève encore un peu plus son niveau de jeu. Le joueur formé à Neerpede enchaîne les dribbles et sème la panique dans la défense italienne qui ne parvient plus à le contenir. Sur l’ensemble de la partie, Doku a d’ailleurs réussi 8 dribbles, un record pour un joueur de moins de 20 ans dans un match d’un tournoi majeur depuis que le statisticien Opta recense les données en Coupe du monde (1966) et à l’Euro (1980).

Alors qu’il est devenu le plus jeune international belge à débuter un match à élimination directe d’un tournoi majeur (19 ans et 36 jours), Doku a véritablement porté les Diables Rouges en seconde période. Inquiétant et rassurant à la fois. Avec un Eden Hazard blessé, un Dries Mertens méconnaissable et un Yannick Carrasco étonnement cantonné au banc de touche, le danger est donc venu des pieds du jeune rennais. Nul doute que Jérémy Doku, s’il continue à progresser, à la finition entre autre, aura un rôle prépondérant dans les futurs succès des Diables Rouges.

En fin de rencontre, malgré ses multiples accélérations, Doku a encore de l’énergie dans les jambes pour mettre le feu dans le camp italien. Après avoir passé trois joueurs, le feu follet enclenche une frappe qui passe juste au-dessus du but de Gianluigi Donnarumma. La Belgique est battue (1-2), mais Jérémy Doku lui, vient de prouver aux yeux du grand public qu’il faudra compter sur lui à l’avenir.

Le pénalty provoqué par le virevoltant Doku

Euro 2020

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Le solo de Jérémy Doku sous différents angles

Belgique - Italie

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Jérémy Doku face à l’Italie
Jérémy Doku face à l’Italie Belga

Articles recommandés pour vous