RTBFPasser au contenu

Tipik Tv

Jennifer Lawrence réclame un dédommagement à Jean-Marie Bigard

Jennifer Lawrence réclame un dédommagement à Jean-Marie Bigard
29 nov. 2021 à 11:163 min
Par Maureen Loader

"Mon traumatisme existera pour toujours" c’est ce qu’a déclaré la jeune femme lors d’une interview accordée à Vanity Fair US.

Durant l’interview, l’actrice revient pour la première fois sur ce qu’elle avait traversé en 2014 lorsque des photos d’elle dénudées étaient devenues virales sur la toile, puisque cela la suit encore aujourd’hui.

A l’époque, c’était le hacker américain Edward Majerczyk qui était à l’origine de la fuite des photos. Entre avril 2013 et octobre 2014, le hacker infiltrait les comptes Cloud des stars : une centaine de stars en tout, aura été prise pour cible. Parmi ces célébrités, Jennifer Lawrence avait été piratée, malheureusement l’actrice avait dans son Cloud des photos d’elle posant nue. Ces photos peuvent encore aujourd’hui être retrouvées sur des serveurs. Suite à cela, Edward Majerczyk a été condamné à 9 mois d’emprisonnement et à une amende de 5700 dollars. Malgré tout, le trauma de Jennifer Lawrence reste présent.

Les photos refont surface et bouleversent à nouveau l’actrice

Cette fois-ci, c’est Jean-Marie Bigard qui fait revenir à la surface les clichés dénudés de la comédienne dans son magazine en juillet 2021. On retrouve dans son magazine portant son nom une section "Les coups de cœur de Jean-Marie Bigard", consacrée exclusivement à des photographies de femmes nues, c’est ici que les clichés de la comédienne on refait leur apparition.

L’Américaine de 31 ans a donc porté plainte et c’est un montant de 20.000€ qui doit lui être versé suite à la publication de ces 5 photos.

C’est Medialyd qui en fera les frais

Le 8 octobre dernier, le tribunal de Nanterre a condamné Médialyd, la société qui a édité le magazine de Jean-Marie Bigard, à payer la somme de 20.000 euros de dommages et intérêts à Jennifer Lawrence pour la réparation de son préjudice moral.

"Le montant élevé de l’indemnisation allouée témoigne de l’indignation suscitée par cette publication et devrait dissuader tous ceux qui seraient tentés de reproduire ces images volées" justifiait Vincent Toledano, l’avocat de la comédienne dans le journal le Parisien.

Jennifer Lawrence explique dans son interview avec Vanity Fair :

"Tout le monde peut regarder mon corps nu sans mon consentement, à n’importe quel moment de la journée". La jeune actrice poursuit en parlant de Jean-Marie Bigard sans le nommer :

Quelqu’un en France vient de les publier. Mon traumatisme existera pour toujours.

 

Du coté de Jean-Marie Bigard, son avocat le défendait au tribunal en clamant que l’humoriste n’était pas au courant de cette publication : "Jean-Marie Bigard a découvert les photos comme tout le monde en ouvrant le journal. Il n’était pas au courant que les photos allaient être publiées".

Cette affaire de photographies dévoilées avait été l’une de raison de la pause carrière de l’actrice depuis deux ans, lui permettant de préserver sa santé mentale et sa vie privée.

Aujourd’hui Jennifer Lawrence va mieux et sera à l’affiche de la comédie satirique Don’t Look Up aux côtés d’acteurs tels que de Meryl Streep et Leonardo DiCaprio.

En attendant l’arrivée de son prochain film, retrouvez " Passengers " sur Tipik le lundi 6 décembre à 20 : 30. Un film de science-fiction ou la jeune femme se retrouve dans un vaisseau spatial qui fait route vers une lointaine planète.

Les passagers sont tous endormit artificiellement dans des capsules afin de survivre au trajet. Cependant, la capsule de Jim Preston rencontrant manifestement un problème et l’homme se réveille 90 ans trop tôt. Après avoir tenté de réparer sa capsule à mainte Reprise, il désespère et, poussé par l’ennui et la solitude, il se prend d’affection pour Aurora Lane, une jeune femme restée en hibernation dans sa capsule qu’il décidera alors de réveiller pour lui tenir compagnie dans le vaisseau. Ensemble, ils découvrent alors que le vaisseau court un grave danger et que la vie des milliers de passagers en hibernation est à présent entre leurs mains…

Articles recommandés pour vous