Tipik

Jennifer Aniston, superbe en couverture de "Allure", se livre sur son désir contrarié de maternité

Loading...
10 nov. 2022 à 12:29Temps de lecture2 min
Par Anaïs Pletinckx

Jennifer Aniston fait la couverture du magazine Allure (c'est aussi le tout dernier en version papier) du mois de décembre. Au détour d’une conversation autour de sa sublime chevelure et de la gestion de sa marque de soins capillaires, Jen s’est confiée sur ce qu’elle a traversé pour tenter d’avoir un enfant.

Selon le magazine Allure, "les cheveux de Jennifer Aniston sont presque aussi célèbres que Jennifer Aniston". Pour le shooting photo du magazine, l’actrice de 53 ans s’est présentée avec la même coupe que durant les années 90 pour la série Friends. On jurerait voir Rachel à nouveau. Elle prend soin de sa longue chevelure mythique grâce à sa ligne de soins capillaires LolaVie créée il y a un an. "Créer un produit qui soit bon pour nos cheveux, éliminer tous les produits chimiques dégoûtants et faire en sorte qu’il soit performant", était le long défi de Jennifer Aniston.

Un invité de marque a pris part au shooting, il s’agit de son " incroyable " chien Clyde.

Loading...

"Je n’ai pas de regret"

Elle s’est ensuite confiée sur une partie difficile de sa vie pour la première fois. "Je dirais que pendant la trentaine, la quarantaine, j’ai traversé des choses vraiment difficiles. Et si ce n’avait pas été le cas, je ne serais jamais devenue celle que je suis aujourd’hui". Alors que l’actrice devait supporter des rumeurs sur sa possible grossesse, elle témoigne qu’elle essayait de tomber enceinte, en vain.

"Toutes ces années et ces années et ces années de spéculation… C’était vraiment difficile" confie-t-elle sur le traitement réservé à sa vie privée. "Je faisais des FIV, je buvais des thés chinois, tout ce que je voulais. Je jetais tout sur mon passage. J’aurais donné n’importe quoi pour qu’on me dise : “Congèle tes ovules. Fais-toi une faveur”. 

Si on ne spéculait pas sur sa vie privée, c’était sur sa carrière : "On disait que j’étais égoïste. Que je ne me souciais que de ma carrière. Et Dieu interdit à une femme de réussir et de ne pas avoir d’enfant. Et si mon mari m’a quittée, si nous avions rompu et mis fin à notre mariage, c’est parce que je ne voulais pas lui donner d’enfant. C’était des mensonges absolus. Je n’ai rien à cacher à ce stade" ajoute Jennifer Aniston qui témoigne sur la douleur ressentie.

"Et me voilà aujourd’hui. Le train est parti" confie Jen qui peut aujourd’hui en parler librement : "Je n’ai aucun regret. En fait, je me sens un peu soulagée maintenant parce qu’il n’y a plus de “Est-ce que je peux ? Peut-être. Peut-être. Peut-être”. Je n’ai plus besoin de penser à ça". Jennifer témoigne aujourd’hui pour laisser derrière elle cette douleur.

 

Loading...
Loading...

Inscrivez-vous à la newsletter Tipik!

Le vendredi matin, Tipik vous informe sur les événements et concours à suivre pour le week-end et la semaine à venir.

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous