RTBFPasser au contenu

Cinéma

Jeanne Moreau, l'actrice aux 130 films et à la Légion d'honneur

Windswept Jeanne
14 janv. 2022 à 13:52 - mise à jour 15 mars 2022 à 12:543 min
Par Viva+

À l'occasion de la diffusion du classique Eva, retour sur la carrière de l'actrice culte Jeanne Moreau. Le film de Joseph Losey est à (re)voir le mercredi 23 mars à 20h40 dans Classic Ciné sur La Trois.

Jeanne Moreau est née à Paris le 23 janvier 1928. Son père est restaurateur, sa mère danseuse de music-hall. Très vite, elle se passionne pour la lecture et les lettres. Et en cachette de ses parents, elle suis les cours de théâtre de l’acteur français doyen de la Comédie Française, Denis d’Inès. Pas de doute, la jeune femme est douée pour la comédie. En 1947, elle intègre le Conservatoire de Paris et s’adonne à sa passion, le théâtre. Elle enchaîne quelques petits rôles. Mais la révélation arrive en 1950, quand elle interprète une prostituée dans la pièce " Les caves du Vatican " d’André Gide. Elle rejoint ensuite le Théâtre de Jean Vilar. Elle se produit de nombreuses fois au Festival d’Avignon avec Gérard Philippe et commence à tourner pour le 7ème art, sollicitée par des réalisateurs dont Jean Dréville qui la fait jouer très dénudée en 1954 dans "La reine Margot ". Cette image de femme libre lui permet de se singulariser et d’attirer l’attention des jeunes cinéastes de la nouvelle vague.

Louis Malle lui confie en 1957 son premier grand rôle dans " Ascenseur pour l’échafaud ". Le public la remarque et cette année-là, elle est l’affiche de six autres films dont " Trois jours à vivre " et " Echec au porteur " de Gilles Grangier, " Le dos au mur" d’Edouard Molinaro. Jeanne Moreau est devenue uns star du cinéma français. Elle est demandée par Roger Vadim qui la dirige dans " Les liaisons dangereuses " par " Jean-Luc Godard pour " Une femme est une femme " par Orson Welles pour " Le procès " ou encore par Luis Bunuel pour " Le journal d’une femme de chambre ". Et puis sort en 1962, l’un des chefs d’œuvre de François Truffaut " Jules et Jim " dans lequel Jeanne Moreau interprète le désormais bien connu " Le tourbillon ". Elle va d’ailleurs enregistrer un album en 1969 : " Jeanne chante Jeanne ". Elle a tous les talents et le démontre autant dans la chanson que dans le cinéma.

Eva
Eva © Tous droits réservés

Jeanne devant et derrière la caméra

Dans les années 70, encouragée par Orson Welles, elle réalise ses propres films : " Lumière " en 1976 et " L’adolescente " trois ans plus tard. Elle n’abandonne pas pour autant son métier d’actrice. Elle s’illustre notamment dans " Les valseuses " de Bertrand Blier. L’éclectisme particularise le jeu de l’actrice qui parvient aussi bien à incarner des rôles pour Luc Besson, Wim Wenders, Edouard Baer ou encore pour François Ozon. En 1992, elle reçoit le César de la meilleure actrice pour " La vieille dame qui marchait dans la mer " de Laurent Heynemann. En 1995, elle est gratifiée d’un César d’honneur et reçoit trois ans plus tard, des mains de Sharon Stone un Oscar d’honneur pour l’ensemble de sa carrière. Jeanne Moreau tourne aussi dans de nombreux téléfilms et devient d’ailleurs dans les années 2000, l’une des actrices favorites de Josée Dayan : " Les misérables ", " Les rois maudits ", La mauvaise rencontre ", etc.

En 2008, alors qu’elle célèbre ses 60 ans de carrière et qu’elle est récompensée à nouveau d’un César d’honneur, elle joue aux côtés de Juliette Binoche dans " Désengagement " d’Amos GitaÏ. En 2015, elle tourne avec Alex Lutz dans " Le talent de mes amis ". Entretemps, elle revient à la chanson et enregistre avec Etienne Daho " Le condamné à mort " de Jean Genet à l’occasion du centenaire de la naissance de l’écrivain.

L’actrice décède le 31 juillet 2017 à l’âge de 89 ans. Jeanne Moreau laisse en souvenir une filmographie de plus de 130 films. Elle a donné la réplique aux plus grandes stars du cinéma, d’Alain Delon à Michel Piccoli et a tourné aussi avec les plus grands réalisateurs.

Loading...

Jeanne Moreau dans "Eva"

L'histoire du film de Joseph Losey

À Venise, Tyvian Jones, un écrivain à succès, assiste à la première de l'adaptation cinématographique de son livre. Courtisé par Francesca, une amie proche du réalisateur, Tyvian se sent malgré lui à part, marginal au milieu de cet univers artistique. Le soir, en rentrant chez lui, il surprend un couple entré par effraction. Tyvian tombe immédiatement sous le charme de la femme, Eva. Après avoir éconduit grossièrement le compagnon de la jeune femme, il tente par tous les moyens de la séduire.

Eva, à (re)voir le mercredi 23 mars à 20h40 dans Classic Ciné sur La Trois.

Sur le même sujet

25 janv. 2022 à 13:56
4 min
18 janv. 2022 à 14:14
4 min

Articles recommandés pour vous