RTBFPasser au contenu
Rechercher

Jean-Pierre Catoul, violoniste de génie

Jean-Pierre Catoul photographié par Pascal Moreaux, 1990

Il y a tout juste 20 ans, le violoniste Jean-Pierre Catoul perdait la vie prématurément, percuté par un chauffard ivre. Il n’avait que 37 ans. Afin d’évoquer ce violoniste jazz de génie, Camille de Rijck s’est entouré de deux musiciens qui furent très proches de lui, le violoncelliste Sebastien Walnier, qui était son neveu, et le pianiste Charles Loos, qui fut son professeur et qui a également travaillé et joué avec lui.

 

Jean-Pierre Catoul, violoniste virtuose

Né à Huy en 1963, Jean-Pierre Catoul commence son apprentissage du violon dès l’âge de six ans. Violoniste de jazz virtuose, il bénéficie de l’enseignement du pianiste Michel Herr, du saxophoniste et flûtiste Steve Houben et du trompettiste Richard Rousselet.

C’était un bosseur, Jean-Pierre. Il avait un talent fou mais c’était un bosseur aussi car pour improviser sur mes compositions comme il le faisait, cela demandait un travail en amont remarquable.

Il a 23 ans quand, en 1986, il entre dans le quatuor à cordes de William Sheller. Et s’il continue à évoluer dans le milieu du jazz, Jean-Pierre Catoul collaborera également avec de nombreux artistes de la chanson française, tels que Barbara, Stefan Eicher, Alain Souchon, Alain Bashung, Pierre Rapsat. Le 16 juin 1995, Jean-Pierre Catoul a dirigé les cordes de Robert Plant et Jimmy Page à Forest-National. Une direction que les deux anciens de Led Zepplin, charmés par le talent de Jean-Pierre Catoul, reconfieront au violoniste belge pour leur concert aux Pays-Bas.

Durant les quatre dernières années de sa vie, Jean-Pierre Catoul travaillera avec le pianiste Charles Loos, avec lequel il enregistre les albums "Summer Winds" et en 1999 "Sad Hopes.

Tout au long de l’émission Demandez le programme, Camille De Rijck parcourra la discographie du violoniste et contactera plusieurs musiciens qui l’ont côtoyé et ont travaillé avec lui.

Arnaud Quittelier retrace le parcours de Jean-Pierre Catoul.

Demandez le programme hommage à Jean-Pierre Catoul

Documentaire : Jean-Pierre Catoul, violon tout terrain

Sur le même sujet

Décès de la mezzo-soprano Christa Ludwig, météore lyrique du XXe siècle

Journal du classique

Raphaël Pidoux et Tanguy de Willencourt révèlent les sonorités de l’Instrumentarium du Musée de la musique de Paris

Articles recommandés pour vous