Energie

Jean-Marc Jancovici : "Le nucléaire doit être une énergie d’Etat"

Interrogé dans le cadre du PODCAST "Déclic – Le Tournant" de cette semaine, l’ingénieur et conférencier français, Jean-Marc Jancovici précise la façon dont il voit l’énergie nucléaire se développer demain. Et, pour lui, cela ne peut se faire que dans un cadre étatique.

On sait déjà qu’en matière de couverture de risques, les compagnies d’assurance n’acceptent aujourd’hui de couvrir qu’une partie plafonnée des risques liés aux centrales nucléaires. Elles n’interviennent que jusqu’à un certain montant, au-delà duquel c’est l’Etat qui doit intervenir en cas de catastrophe.

Mais, pour Jean-Marc Jancovici, l’Etat a un rôle central à jouer aussi dans les investissements. Il développe son propos: "En fait, ce qui se passe quand vous développez une centrale, c’est que l’opérateur de la centrale doit tout payer à la construction. Pour cela, il est obligé de trouver de l’argent auprès des banques et des investisseurs privés et de les rémunérer… ce qui va coûter énormément plus cher que si l’on était dans un cadre où l’état garantit tout et emprunte lui-même l’argent".

Considérablement plus cher dans le privé

L’ingénieur français fait un rapide calcul pour appuyer son propos : "Si l’état emprunte pour pas cher… mettons 2% au-dessus de l’inflation, le nucléaire ne va pas être cher. Si par contre, vous êtes dans un cadre privé, que vous devez rémunérer vos actionnaires et les banques à hauteur de 10% en moyenne, alors là vous avez un nucléaire considérablement plus cher".

Jean-Marc Jancovici poursuit avec un exemple très concret : "Si je prends un réacteur qui coute 10 milliards d'euros avec une durée de construction de 10 ans et une durée d’exploitation de 60 ans, selon que vous trouvez de l’argent à 2% par an ou à 10% par an, la différence sera de 90 milliards € de frais supplémentaires… 9 fois le coût de construction ".

Et de conclure : "Un nucléaire cher c’est un nucléaire qui est développé dans un cadre privé. Un nucléaire bon marché, c’est un nucléaire qui est développé dans un cadre public… c’est aussi simple que cela ".

Prenez le temps d’aller plus loin en écoutant les 50 minutes de notre Podcast " Déclic – Le Tournant ". Vous y retrouverez aussi l’avis de Luc Barbé, l’un des pères de la loi de sortie du nucléaire, chez nous ainsi que les éclairages précieux de Thomas Pardoen, professeur à l’UCLouvain et président du comité scientifique du centre de recherche nucléaire belge, à Mol.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous