RTBFPasser au contenu

Le 8/9

Jean-Luc Lemoine se lâche dans son spectacle "Brut" : "Je vais sur tous les sujets anxiogènes"

Jean-Luc Lemoine, pour son spectacle "Brut"

Le 8/9

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

08 déc. 2021 à 10:033 min
Par François Saint-Amand

Jean-Luc Lemoine était l’invité du 8/9 pour présenter son nouveau spectacle Brut, un one-man-show dans lequel il se lâche comme jamais auparavant, abordant tous les sujets crus et terrains sensibles de l’humour en 2021.

Il paraît qu’on ne peut plus rien dire… alors il est essentiel de le faire. Le nouveau spectacle de Jean-Luc Lemoine est sans concession, sans tabou, sans filtre… en un mot, brut.

Un spectacle perturbé par le confinement

Après notamment sept années passées en télévision sur Touche Pas À Mon Poste, Jean-Luc Lemoine revient à son premier amour, le stand-up.

L’humoriste a cependant dû prendre son mal en patience. Son nouveau one-man-show a été arrêté à cause du confinement qui a impacté le secteur culturel, avant de pouvoir être rejoué sur scène. "C’est ce que je dis dès le début du spectacle. Les gens me voient arriver et se disent : 'Oh il a l’air plus jeune sur l’affiche'. Parce que j’ai commencé à roder le spectacle en 2019 et j’y allais gaiement jusqu’en mars 2020. Ils ont lancé cette pandémie juste pour me nuire car tout cela c’est un complot contre moi" s’amuse-t-il. "Le bon côté des choses c’est que cela m’a permis de le peaufiner, de le réécrire".

Jean-Luc Lemoine se lâche

Brut est sûrement le spectacle le plus 'libéré' de Jean-Luc Lemoine. L’humoriste et animateur n'élude aucun sujet sensible.

Le spectacle se décline en trois parties : les thèmes normalement tabous sur scène (véganisme, féminisme, terrorisme,…), son constat de la société qui le dépasse, les sujets pour pousser l’humour jusqu’à sa limite "pour voir jusqu’où on peut aller en 2021".

"J’avais déjà ce sentiment (de liberté) avant de l’écrire" explique-t-il. "Ce n’est donc pas un spectacle poli, mais très cru. Ce n’est pas un spectacle vulgaire, mais je dis les choses. Cela va sur tous les sujets accidentogènes et anxiogènes. L’idée c’était de s’amuser, de faire un spectacle très libérateur. Je me lâche comme je ne me suis jamais lâché, et puis je vais sur des terrains sur lesquels je ne suis jamais allé : la politique, le sexe,…".

Comprenez bien, l’humoriste n’a jamais eu peur de parler de sexe mais il l’évoque cette fois de manière surprenante et décomplexée. Il se présente ainsi comme un homme "un peu dépassé par les pratiques actuelles". "Les gens ne m’attendent pas du tout dessus, et c’est un passage qui marche très bien dans le spectacle" assure-t-il.

Loading...

L’art de s’occuper des enfants

Autre thème abordé et qui en fera rire plus d’un, celui de la garde des enfants pendant le confinement. Jean-Luc Lemoine semble avoir vécu cet épisode avec quelques traumatismes, pour lui, s’occuper des enfants pendant cette période, "c’est comme essayer de jouer au mikado avec des cocaïnomanes : ils ont beaucoup trop d’énergie".

Sa technique pour les calmer ? Le cache-cache. "Ils vont se cacher, je compte jusqu’à 50 et après je ne les cherche pas. Ils cherchent planqués dans les placards sans faire de bruit pour ne pas qu’on les trouve" précise-t-il, une astuce à reproduire chez vous ?

L’humoriste de 51 ans a d’ailleurs eu l’habitude de s’occuper d’enfants. Avant de devenir intermittent, il était pion dans un lycée et était même responsable d’un centre de loisirs pour enfants de la maternelle. "J’ai commencé il y a 30 ans mais les 10 premières années de spectacle, j’étais non imposable, j’avais un peu de mal à finir mes fins de mois" révèle-t-il. "Mes parents m’ont suggéré de passer un concours administratif. Je l’ai passé et comme tout ce qu’il s’est passé dans ma vie, j’ai toujours réussi les concours que je voulais rater".

Et si vous ne voulez pas rater son spectacle, rendez-vous les 24, 25 et 26 février prochains respectivement au Trocadéro à Liège, au Théâtre de Namur et au Centre Culturel d’Auderghem.

Loading...

Du lundi au vendredi, retrouvez l’invité du jour dans Le 8/9 à suivre sur VivaCité et en télé sur La Une. Pour connaître le programme de la semaine, c’est par ici.

Sur le même sujet

15 déc. 2021 à 10:51
3 min
10 déc. 2021 à 12:25
2 min

Articles recommandés pour vous