RTBFPasser au contenu

Monde Europe

Jean-Jacques Savin, septuagénaire français qui traversait l'Atlantique à la rame, a été retrouvé sans vie dans son canot

Jean-Jacques Savin, un ancien parachutiste de 74 ans, pose sur son embarcation dans un chantier naval de Lege-Cap-Ferret, dans le sud-ouest de la France.
22 janv. 2022 à 15:10 - mise à jour 22 janv. 2022 à 17:541 min
Par Belga

Le corps de Jean-Jacques Savin, 75 ans, qui avait franchi l'océan Atlantique dans un tonneau en 2019 avant de repartir le 1er janvier pour une traversée à la rame, "a été retrouvé sans vie à l'intérieur de la cabine de son canot", a indiqué samedi son équipe à l'AFP.

Le Girondin, qui était parti du sud du Portugal, n'avait plus donné signe de vie depuis la nuit de jeudi à vendredi, lorsqu'il avait activé ses deux balises de détresse. Selon son équipe, la sécurité maritime portugaise avait localisé vendredi son bateau retourné au large des Açores. Ce samedi, "un plongeur a pu descendre et visiter l'embarcation", ont expliqué ces bénévoles.

Savin, qui a fêté ses 75 ans le 14 janvier à bord de son canot "Audacieux" de huit mètres de long et 1,70 m de large, avait quitté le 1er janvier Sagres (sud du Portugal) pour devenir "le doyen de l'Atlantique", "une façon de narguer la vieillesse". 

Selon le responsable de la communication de l'équipe de bénévoles, Jean-Jacques Savin se trouvait au moment des derniers contacts, au large, au nord de Madère et faisait route vers la petite île de Ponta Delgada, dans l'archipel des Açores, pour réparer.

Après avoir été dérouté en raison de mauvais vents et avoir considérablement rallongé son parcours prévu, le septuagénaire rencontrait de graves problèmes avec des pannes de batteries électriques et de capteurs solaires.

 

Sur le même sujet

23 janv. 2022 à 21:17
1 min

Articles recommandés pour vous