Jean-Claude Juncker obligé de s'appuyer sur les autres chefs d'état au sommet de l'OTAN

Jean-Claude Juncker, en situation difficile au sommet de l'Otan

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

12 juil. 2018 à 14:15 - mise à jour 12 juil. 2018 à 14:15Temps de lecture1 min
Par RTBF

Ces images ont été tournées mercredi lors de la réception officielle qui avait lieu au Musée du Cinquantenaire à Bruxelles dans le cadre du sommet de l'OTAN. On y découvre un Jean-Claude Juncker à la démarche difficile et qui doit se faire aider pour gravir les marches de la tribune officielle.

Le dirigeant de l'Union européenne trébuche et a du mal à garder l'équilibre en station debout. Ses collègues comme les présidents de la Finlande, de la France et de l'Ukraine, entre autres, viennent aider Jean-Claude Juncker dans cette situation difficile.

Interrogé sur ces images, l'intéressé a seulement répondu qu'il "souffre d'une sciatique qui affecte parfois (ses) mouvements".

Le Premier ministre portugais Antonio Costa a déclaré jeudi : "Monsieur Juncker s'est plaint de maux de dos". "Il n'a pas de problème de santé grave pour autant que je sache, mais il a un problème de dos depuis un certain temps", a déclaré le néerlandais Mark Rutte.

Sujet dans notre JT 19h30

Retour sur le sommet de l'OTAN

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement