RTBFPasser au contenu
Rechercher

Cyclisme

"Je suis certain que dans sa tête Tadej Pogacar veut gagner le Tour des Flandres!" affirme son DS Fabio Baldato

Tadej Pogacar et sa garde rapprochée transalpine composée de Matteo Trentin sur sa droite et Fabio Baldato sur sa gauche.

Un seul être vous manque et tout est dépeuplé ? Alors qu’on y attendait énormément de monde, la conférence de presse d’avant-Tour des Flandres de l’équipe Jumbo-Visma organisée dans un hôtel de Gand a fait pschitt ! En l’absence du favori Wout Van Aert, malade, resté à la maison et désormais officiellement forfait, les médias internationaux ont privilégié le rendez-vous donné quelques kilomètres plus loin, à Waregem, par UAE Team Emirates.

Aucun doute : Tadej Pogacar sera bel et bien l’attraction ce dimanche au départ du 106ème Tour des Flandres. Le Slovène s’est présenté très détendu devant les journalistes, encadré par deux Italiens, son capitaine de route Matteo Trentin (il va disputer son dixième Ronde) et son directeur sportif Fabio Baldato (deuxième en 1995 et 1996, battu par Johan Museeuw puis Michele Bartoli).

À notre micro, le sympathique Fabio, pour qui " le Tour des Flandres reste la plus belle course ", s’est montré épaté par l’envie de son leader de découvrir toutes les grandes courses du calendrier. " Tadej est vraiment spécial ! Il a gagné le Tour de France, les Strade Bianche, Liège-Bastogne-Liège, le Tour de Lombardie… et là, il veut absolument participer au Tour des Flandres. C’est lui qui nous a demandé d’y être ! Nous ne lui avons rien imposé. Mais il veut goûter aux épreuves historiques de son sport. Et moi, je lui dis merci de venir faire ces courses ! Sa force, c’est d’avoir des objectifs différents. Mais il ne peut pas être partout non plus ! De nombreux organisateurs le réclament. Ceux du Giro notamment. Mais cette année, il a choisi le Ronde. "

On a longtemps regretté l’absence sur les classiques des coureurs de grands Tours. La présence de Pogacar sur ce Ronde est donc à saluer. Et oui, c’est vrai, les passionnés de vélo peuvent le remercier. Mais vient-il juste pour se tester sur les pavés avant la prochaine Grande Boucle ou a-t-il de réelles ambitions de victoire à Audenarde ? " L’occasion est belle d’apprendre des choses en vue de l’étape d’Arenberg, reconnaît Baldato. C’est toujours mieux de le faire en course qu’à l’entraînement, on l’a bien vu mercredi dans A Travers la Flandre. Mais je suis certain que dans sa tête, il veut gagner ! Je sais que ce ne sera que sa première participation (NDLR : même s’il a terminé 15ème du Tour des Flandres des espoirs en 2018) mais il sera guidé par Matteo Trentin et par un staff qui connaît bien toutes les petites routes. Il sera devant ! "

Fabio Baldato évoque Tadej Pogacar avant le Tour des Flandres

Interview du directeur sportif d'UAE avant le premier Ronde du Slovène

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Une course moins lisible sans Van Aert

Enfin, le DS reconnaît que l’absence de Van Aert va modifier les options tactiques d’UAE. " La course aurait été plus facile à anticiper et à lire avec le champion de Belgique au départ. Sans lui, comment va se comporter Jumbo-Visma ? Tout pour Christophe Laporte ? Ou pour Tiesj Benoot ? Les deux sont très forts. Ce sera sans doute un peu plus ouvert. Et puis, il y a aussi Mathieu Van der Poel. Sans oublier le vainqueur de 2021, Kasper Asgreen, qui reste à mes yeux le premier favori ! "

Sans tirer de plans sur la comète, sachez juste que Tadej Pogacar pourrait devenir dimanche le troisième coureur de l’histoire à remporter un Tour des Flandres après un Tour de France. Le troisième seulement, après Louison Bobet en 1955 et Eddy Merckx en 1975 (NDLR : Lors de son succès de 1969, il n’avait pas encore gagné sa première Grande Boucle) !

Sur le même sujet

Egan Bernal ne courra pas de grand tour en 2022 après son accident

Cyclisme

Articles recommandés pour vous