Espace

James Webb capture de nouveaux détails de "la Galaxie Fantôme"

© ESA/Webb, NASA & CSA, J. Lee and the PHANGS-JWST Team ; ESA/Hubble & NASA, R. Chandar Acknowledgement : J. Schmidt

01 sept. 2022 à 11:30Temps de lecture1 min
Par Chloé Rosier

Le télescope spatial James Webb a révélé de nouveaux détails d’une partie de l’espace située à 32 millions d’années-lumière et connue sous le nom de "Phantom Galaxy" (Galaxie du Fantôme).

Cette nouvelle image publiée par la NASA et l’Agence spatiale européenne (ESA) continue d’émerveiller tous les férus d’astronomie. Le télescope spatial James Webb ne déçoit pas depuis qu’il a été mis en marche cet été, révélant des clichés incroyables de notre galaxie avec la planète Jupiter ou du lointain cosmos avec des galaxies de 13 milliards d’années.

Cette fois-ci, la technologie infrarouge du télescope, construit en partenariat entre la Nasa et l’ESA, a permis de prendre un cliché encore plus clair de la "Galaxie du fantôme", offrant des informations nouvelles aux astronomes.

Un communiqué de l’ESA explique que la forme céleste tourbillonnante, officiellement appelée M74, est située dans la constellation des Poissons, à 32 millions d’années-lumière de la Terre. L’image montre la poussière et les étoiles en blanc, rouge, rose et bleu, le tout dans une galaxie tourbillonnant autour d’un centre bleu vif.

"La vision nette de Webb a révélé de délicats filaments de gaz et de poussière dans les grandioses bras en spirale qui s’enroulent vers l’extérieur à partir du centre de cette image."

Comme l’explique CNN, la photo prise par James Webb aidera les astronomes à "en savoir plus sur les premières phases de formation d’étoiles dans l’univers local" et à enregistrer plus d’informations sur 19 galaxies en formation, proches de notre Voie lactée.

Loading...

Les astronomes utiliseront également l’image pour "identifier les régions de formation d’étoiles dans les galaxies, mesurer avec précision les masses et les âges des amas d’étoiles et mieux comprendre la nature des petits grains de poussière dérivant dans l’espace interstellaire", conclut le communiqué.

Sur le même sujet

James Webb dévoile un grandiose sablier de poussière autour d'une jeune étoile

Sciences et Techno

Nasa : la première image d’une exoplanète prise par James Webb exalte les scientifiques

Espace

Articles recommandés pour vous