RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions

Jacques Van Gompel, l'ancien bourgmestre de Charleroi, reçoit le titre de bourgmestre honoraire de la ville

17 févr. 2022 à 17:05Temps de lecture2 min
Par Guillaume Woelfle

L’ancien bourgmestre de Charleroi entre 2000 et 2006, Jacques Van Gompel, s’est vu décerner le titre de bourgmestre honoraire de la Ville de Charleroi annonce ce jeudi après-midi SudInfo. Ce titre, purement honorifique et qui ne donne droit à aucun traitement ou avantage, a été octroyé ce jeudi par le gouvernement wallon, sur proposition du conseil communal de Charleroi.

Selon le site de l’administration wallonne, les conditions pour se voir octroyer ce titre sont :

  • Soit avoir été bourgmestre pendant au moins 10
  • Soit avoir été bourgmestre pendant au moins 6 ans et échevin 6 ans, ou conseiller communal pendant 12 ans au total.

Ce critère est plus que rempli par Jacques Van Gompel, lui qui a été échevin à Charleroi entre 1983 et 1995, puis bourgmestre faisant fonction entre 1995 et 2000 puis bourgmestre jusqu’en 2006. Bref, plus de 23 ans au service de la ville en tant qu’échevin ou bourgmestre, et 42 ans si on compte ses années en tant que conseiller communal.

Un autre critère pour recevoir ce titre existe, celui d'"une conduite irréprochable". Et ce critère peut poser question dans le cas de Jacques Van Gompel. D’un côté, l'homme a été condamné lors des affaires dans les années 2000. De l'autre, il est loin d'avoir été l'homme au centre de ce dossier. Il fut effectivement condamné mais sans peine. L’homme avait auparavant fait 22 jours de détention préventive. Son casier judiciaire hérité de cette condamnation fut même vidé en novembre dernier, après qu’il a demandé et obtenu sa réhabilitation judiciaire, qui s’obtient en justifiant d’une attitude irréprochable dans un délai de trois à six ans après la condamnation et en payant intégralement amendes et frais de justice.

Alors, Jacques Van Gompel, même faiblement condamné et ayant eu un casier judiciaire dans le cadre de ses fonctions politiques, permet-il de remplir le critère de "conduite irréprochable" ?

Comment s’octroie le titre de bourgmestre honoraire ?

Ce titre peut être demandé par un ancien bourgmestre auprès du bourgmestre actuel ou de la ville elle-même. Dans ce cas-ci, c'est Jacques Van Gompel qui a demandé ce titre afin de "réparer l’injustice qu'(il) estime avoir subie", dit-il à nos confrères de SudInfo. Le point passe alors en collège communal, puis au conseil communal où nous dit-on, la proposition fut soutenue à 40 voix pour et 4 contre, bien au-delà d’un vote "ric-rac", majorité contre opposition.

Dans la suite de cette procédure, le critère de moralité ("conduite irréprochable") est alors vérifié par le Procureur du Roi de Charleroi qui, nous dit-on encore, a rendu un avis favorable dans le cas qui nous occupe. Le gouvernement wallon et son administration n’avaient plus qu’à vérifier les critères administratifs, remplis, ce qui a abouti à décerner ce titre de bourgmestre honoraire de la ville de Charleroi.

Articles recommandés pour vous