RTBFPasser au contenu

Monde

Jacques Chirac a-t-il toute sa tête pour participer à son procès?

Jacques Chirac a-t-il toute sa tête pour participer à son procès?
05 sept. 2011 à 05:461 min
Par Mireille Smekens

Le président du Tribunal tient entre ses mains le sort de Jacques Chirac. Et l'entourage de l'ancien Président lui complique la tâche. D'un côté, Bernadette Chirac a envoyé au tribunal un rapport médical : Jacques Chirac souffre de troubles neurologiques, il n'est pas en état de répondre aux questions. Mais d'autre part, l'ex-chef d'Etat ne veut pas montrer qu'il se dérobe. Il a écrit au président du tribunal. Jacques Chirac dit qu'il veut être jugé comme n'importe quel citoyen et que le procès aille à son terme.

La balle est dans le camp du magistrat. Il peut décider d'une contre-expertise médicale. Mais l'auteur du rapport est une sommité de la neurologie et l'état de Jacques Chirac s'est visiblement dégradé ces derniers mois.

Un report de l'audience est probable. Mais la santé du prévenu ne risque pas de s'améliorer. Le magistrat peut toutefois décider d'entendre Jacques Chirac pour se forger une opinion.

Dernière option : l'annulation de la procédure. L'affaire des emplois fictifs à la mairie de Paris remonte aux années 90. L'immunité présidentielle a gelé le dossier pendant douze ans. Seulement voilà, neuf autres prévenus comparaissent aux côtés de l'ancien Président pour détournement d'argent public. Jacques Chirac ne sera peut-être jamais jugé. Et si c'est le cas, ce sera sans lui…   

 

Charline Vanhoenacker à Paris

Articles recommandés pour vous