RTBFPasser au contenu

L'info culturelle

Jacqueline de Jong, une œuvre forte et singulière au Wiels

Jacqueline de Jong, une œuvre forte et singulière au Wiels.
02 mai 2021 à 12:07 - mise à jour 02 mai 2021 à 12:071 min
Par Pascal Goffaux

Le WIELS à Bruxelles présente jusqu’au 15 août la première exposition institutionnelle de Jacqueline de Jong en Belgique. L’artiste est née au Pays-Bas en 1939. Figure de l’avant-garde européenne, elle marque les années de protestation et de révolte de l'après-guerre.

Elle joue un rôle au sein de l'Internationale Situationniste et se sent proche du mouvement Fluxus qui touche aussi bien les arts visuels que la littérature et la musique. A Paris, au début des années 1960,  elle s’implique dans les révoltes estudiantines de Mai 68.

Jacqueline de Jong, éditrice pour The Situationist Times, s’illustre dans la peinture. Elle pratique une peinture gestuelle, entre figuration et abstraction, dans les années soixante. Le geste est spontané. Le style expressif convoque les référence à Cobra sans aucune appartenance au groupe. Elle développe une narration dans l’espace du tableau qui l’apparente également à la Nouvelle Figuration. Les références sont multiples, de Bacon au Pop Art et de Goya à l’expressionnisme allemand, mais Jacqueline de Jong, artiste libre, développe une œuvre singulière en refusant les étiquettes.

Jacqueline de Jong est au micro de Pascal Goffaux.

Sur le même sujet

25 mai 2021 à 08:40
2 min
06 mai 2021 à 20:52
1 min

Articles recommandés pour vous