RTBFPasser au contenu
Rechercher

La Grande Forme

"J'entends de moins en moins bien" : et si c'était l'otospongiose ?

L'otospongiose est un trouble du métabolisme osseux qui touche l’articulation des petits osselets, se trouvant au niveau de l’oreille moyenne. Éléments d'information avec le Dr Nawara, ORL, dans "La Grande Forme".

L'otospongiose est une cause assez fréquente de surdité acquise. Cette maladie s'attaque aux os de l'oreille et engendre une baisse d'audition.

"Il s'agit d'un trouble du métabolisme osseux des structures qui se trouvent au niveau de l'oreille, essentiellement l'oreille moyenne et l'oreille interne. On s'est rendu compte que ce trouble de métabolisme osseux aboutissait à la formation de foyers d'os qui sont de moins bonne qualité, fibrosés. Résultat : cela va altérer le fonctionnement de l'oreille, la capacité de transmettre les vibrations sonores. Et si ces foyers se trouvent au niveaux de l'oreille moyenne où se trouvent les petits osselets alors ils vont être bloqués et ça va faire apparaître une surdité. Et s'ils apparaissent également au niveau de l'oreille interne, là - en plus de la surdité - on verra apparaître des symptômes come des acouphènes ou des vertiges" explique le Dr Nawara, ORL.

L'origine de l'otospongiose

  • L'hérédité

Dans le cas des formes familiales, héréditaires, l'évolution est souvent assez rapide, ça se transmet de génération en génération.

  • Forme sporadique 

Forme plus légère, pas de contexte génétique. Dans ces cas là, il y a une sensibilité du métabolisme osseux anormal par rapport à des changements hormonaux.

"Cette maladie touche malheureusement deux fois plus les femmes que les hommes, surtout lors de changements hormonaux. Cela signifie qu'avec la contraception, la grossesse ou encore la ménopause, cela accélère le processus d'otospongiose et ces femmes se plaignent de surdité pendant ces périodes précises" souligne notre expert.

J'entends de moins en moins bien : et si c'était l'otospongiose ?

La Grande Forme

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Une maladie sous-évaluée

Le Dr Nawara ajoute que celle maladie est sous-évaluée car beaucoup de personnes présentent ces foyers otospongieux sans forcément développer la maladie, "1% de la population présente de l'otospongiose, mais probablement qu'il y en a plus mais certaines formes ne s'expriment pas."

Première cause de surdité

"Dans notre pratique, c'est la première cause de surdité à tympan normal donc si le tympan a un aspect normal et qu'il y a de la surdité, il faut en premier lieu penser à l'otospongiose."

Pour établir un diagnostic, des tests assez simples peuvent être réalisés via un casque à conduction osseuse, qui laisse le conduit auditif libre pour écouter les bruits extérieurs et en même temps, ça donne une qualité d'écoute formidable donc on peut écouter de deux manières différentes : via les conduits par l'oreille ou bien, en mettant un casque sur la mâchoire à l'avant ou sur la mastoïde (ndlr. Os situé dans le crâne, juste derrière l'oreille), précise notre ORL. 

Résultat : les patients atteints d'otospongiose n'entendent rien via l'oreille vu que ça bloque les osselets mais la conduction par les os est tout à fait normale donc ils peuvent entendre via ce genre de casque. 

Getty images

Traiter l'otospongiose

Au niveau du traitement, le Dr Nawara précise que cela dépend du degré de sévérité mais également de l'atteinte en tant que telle.

  • L'oreille moyenne

Depuis une vingtaine d'année, la chirurgie fait des miracles pour l'oreille moyenne : "On va enlever les osselets au microscope et les remplacer par des osselets artificiels - en céramique par exemple - et reconstituer la mobilité de la chaîne ossiculaire. Dans ce cas, la récupération est assez spectaculaire. Une intervention qui peut durer 15 minutes en moyenne avec des chirurgiens qui ont l'expertise."

  • L'oreille interne

Si oreille interne - donc la partie neurologique - est touchée, il faut apprécier le degré de sévérité de cette atteinte car dans ce cas, la chirurgie ne peut rien y faire : "Soit la surdité est modérée donc on va simplement surveiller et donner des conseils d'usage de prévention. Soit on va guider le patient vers un type de prothèse auditive."

Prévention

S'il n'y a aucun antécédent dans la famille et que le patient n'a pas de plainte particulière au niveau auditif, aller voir le médecin de famille suffit.

"Maintenant s'il y a le moindre doute par rapport à une perception dans certaines circonstances, voire un changement par rapport à la perception habituelle, on recommande alors une audiométrie clinique qui va permettre de tester différentes fréquences sur chaque oreille et d'avoir un audiogramme - une pièce d'identité de la capacité auditive de l'oreille - qui pourra servir de référence pour plus tard, afin d'avoir un élément comparatif", conclut le Dr Nawara.

Retrouvez "La Grande Forme" en direct du lundi au vendredi de 13h à 14h30 sur VivaCité. Vous avez manqué l’émission ? Nous vous invitons à la revoir sur Auvio ainsi que sur différentes plateformes de Podcast telles que : Pocket Casts, Podcast addict, Google Podcast ou encore Apple Podcast.

Loading...

Sur le même sujet

Bientôt un médicament pour retrouver l'ouïe ?

Santé physique

Marre de la grisaille ambiante ? On a la solution !

La Grande Forme

Articles recommandés pour vous