Coupe du Monde 2022

J-100 avant le Mondial au Qatar : Avec un calendrier toujours plus chargé, attention à l’overdose

Il ne reste que 100 jours avant le début de la Coupe du monde.

© AFP

12 août 2022 à 09:09Temps de lecture3 min
Par Raphaël Deby

La Coupe du monde approche, la saison vient de démarrer. Avec elle, un calendrier hors-norme pour une fin de saison marquée par un mondial (déjà) tristement historique. Faisons le point sur les prochaines échéances.

Tic, tac. Le compteur tourne, la grande fête du foot approche. Cent jours, c’est tout ce qu’il reste avant le coup d’envoi (finalement avancé d’un jour) de la Coupe du monde au Qatar. Pour la première fois placée en hiver, cette compétition a une influence directe et nette sur le calendrier. Souvent critiqué par le passé, celui-ci atteint des summums dans le rythme et pourrait bien avoir de conséquences dramatiques.

Une pause ? Mais pourquoi faire ?

Premier impact : les coupes d’Europe. Avec le Mondial qui commence le 20 novembre, les phases de poules doivent être terminées avant. Il faut donc condenser le calendrier au maximum. À titre d’exemple, l’année dernière, celles-ci s’étaient terminées le 9 décembre. La solution est dès lors évidente: jouer tout le temps.

La première journée est avancée d’une semaine et les joueurs ne s’arrêteront plus jusqu’à la fin de l’année. Une pause fin septembre ? C’est pour terminer la phase de poules de la Ligue des nations dont l’intérêt sportif reste discutable. Une autre en octobre ? Profitons-en pour faire jouer les clubs dans leurs compétitions domestiques. Et quand les poules seront finies le 3 novembre ? Gardons encore des rencontres de championnats en milieu de semaine. Des matches, encore des matches, toujours plus de matches.

Un rythme effréné

Dans les chiffres, cet enchaînement de matches donne le tournis. Pour donner un exemple concret, un joueur de l’Antwerp pourrait, théoriquement, avoir disputé 31 rencontres officielles entre la reprise des compétitions et la Coupe du monde avec le championnat (17), la Conference League (12 si le club se qualifie en poules) et la trêve internationale (2). En sachant que le calendrier de la Coupe de Belgique n’est pas encore connu pour les clubs de l’élite. 31 matches en 113 jours, l’équivalent de deux matches chaque semaine. Vous les sentez arriver toutes ces blessures ?

D’autant que le passé récent n’a pas aidé. La saison a dû démarrer bien assez tôt pour ne pas terminer trop tard. Et la crise sanitaire a imposé un rythme très important aux joueurs depuis deux ans puisque de nombreux championnats ont dû terminer la saison 2019-2020 de manière condensée pendant l’été, forçant un démarrage plus tardif de la saison suivante, et donc, encore une fois, une année plus rythmée.

Le pire, c’est que cela ne va pas du tout s’améliorer après. La finale de la Coupe du monde est prévue le 18 décembre, le championnat belge reprend déjà le 23 avec les premiers matches retour de la phase classique.

Un Mondial complètement tronqué

Sept jours, une petite semaine. C’est le temps qu’il y aura entre la dernière journée pré-Mondial dans certains championnats européens et l’ouverture du tournoi. Pour donner une petite idée, il y en avait 20 avant l’Euro 2021 si on ne tient pas compte de la finale de la Ligue des champions.

Une telle différence aura un impact majeur. Oubliez les longs stages de préparation. Un joueur traîne une blessure plutôt importante ? Il ne sera pas du voyage. Il faudra directement être dans le rythme, de préférence sans être carbonisé.

Cette saison, et cette Coupe du monde encore plus, seront plus que jamais marquées sous la marque du physique. L’application des cinq changements devrait sans doute aider mais tenir ne sera pas simple. Ceux qui décrocheront le graal ne seront peut-être pas les plus forts mais ceux qui auront le mieux réussi à éviter les blessures. Comme souvent, l’argent et le spectacle ont été privilégiés au détriment de la santé des joueurs et du bon sens. Mais bon, après tout ce temps, il faudrait être naïf pour en être surpris. Rien ne change, malgré les plaintes répétées de plusieurs acteurs du terrain. Peut-être est-ce le moment de changer de méthode ? À bon entendeur…

Sur le même sujet

Le Qatar autorisera bien la vente d'alcool lors des matchs de la Coupe du monde, selon ces conditions

Coupe du Monde 2022

Antwerp – Union du week-end prochain reporté à cause de la Conference League

Jupiler Pro League

Articles recommandés pour vous