Energie

Isolation des bâtiments : "Il faudrait interdire les constructions neuves pendant 20 ans !"

Dans le PODCAST "Déclic – Le Tournant" de cette semaine, on se penche sur l’enjeu du chauffage. Comment économiser de l’énergie sur la chaleur, comment l’utiliser de manière plus efficace et comment décarboner ce poste important de nos dépenses énergétiques. Parmi les experts interrogés sur le sujet : Frédéric Chomé, directeur de Factor-X, entreprise de conseil en stratégie climatique, avec qui on a parlé notamment de l’enjeu de l’Isolation des bâtiments.

Pour Frédéric Chômé, nous avançons aujourd’hui beaucoup trop lentement dans la rénovation du bâti : "le vrai problème que l’on a, c’est qu’on manque de main d’œuvre pour isoler les bâtiments. L’essentiel de cette main d’œuvre travaille à la construction de bâtiments neufs: on a aujourd’hui l’équivalent d’1% du parc de bâtiments actuels qui est construit en neuf chaque année… mais seulement 0,25 à 0,30 du parc qui est rénové en profondeur, de manière à substantiellement améliorer l’efficacité énergétique". Au train actuel, il faudrait donc 300 ans pour isoler de manière vraiment efficace l’ensemble du bâti.

C’est pourquoi, le conseiller en stratégie énergétique estime qu’il va falloir penser à des mesures radicales : "si on veut isoler tous les logements sur 30 ans, il faut faire X10 par rapport au rythme actuel… ce qui veut dire faire X10 en main d’œuvre, X10 en matériaux… Du coup on n’a pas d’autre choix que d’interdire la construction neuve pendant 20 ans. Plus le droit de construire du nouveau, plus le droit de démolir pour reconstruire… obligation de mettre toutes les énergies sur la rénovation !".

Une telle mesure est-elle vraiment pensable ? En tous cas, pour Frédéric Chômé cela imposerait un courage politique énorme… "puisque cela reviendrait à imposer à un secteur qui est aujourd’hui très puissant dans l’économie belge de changer complètement ses modes de fonctionnement". Sans compter que le Belge et sa fameuse brique dans le ventre risque de mal digérer une telle mesure. Mais pour l’expert en transition, si on ne régule pas l’enjeu de la construction neuve "ce sera toujours plus intéressant financièrement et plus facile pour les entrepreneurs de promotionner la construction neuve, ce sont des chantiers où on gagne mieux sa vie et qui sont bien plus simples à organiser qu’une rénovation où en général il faut en plus compter avec le fait que l’occupant continue à habiter son bâtiment durant les travaux".

Un fameux pavé dans la mare mais qui a le mérite de lancer le débat sur un des postes les plus lourds de nos émissions de carbone actuelles.

Si vous voulez aller plus loin sur cet enjeu, mesurer le potentiel de la biomasse, vous intéresser à ceux qui ont choisi de sortir de la logique du chauffage central (Slow-Heat) prenez le temps d’écouter les 50 minutes de cet épisode du Tournant.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous