RTBFPasser au contenu

Isil Bengi : "Alors que nous étions menacés par le silence, j’ai voulu rappeler que le monde restait une terre de jeu"

Chambre avec vue

Vue sur Terre de jeu de la pianiste Isil Bengi

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

12 janv. 2022 à 07:1526 min
Par Musiq3 d'après l'émission de Camille De Rijck

Isil Bengi est une pianiste belgo-turque. Elle vient de sortir son second album solo, intitulé Terre de jeu, qu’elle présente au micro de Camille De Rijck, dans l’émission Chambre avec vue.

Cet album a été composé durant une période d’enfermement, d’isolement, pendant le premier confinement lié à la crise sanitaire du Covid-19. Légèreté, réconfort, liberté, c’est tout ce dont Isil Bengi avait besoin durant cette période éprouvante.

"Cet album et son titre sont venus d’un besoin viscéral de m’exprimer, de trouver la liberté. J’avais besoin de la légèreté, du réconfort, et je sentais que toutes les personnes autour de moi avaient besoin de ça aussi." Et le programme du disque, qui comprend entre autres Les musiques d’enfants de Prokofiev, Les villageoises, sous-titrées "petites pièces enfantines" de Poulenc ou encore L’oiseau-prophète, issu des Scènes de la forêt de Schumann et les Scènes d’enfants de Mompou.

Un programme qui fait également écho à l’autre actualité d’Isil Bengi, qui participe, au Théâtre du Rond-Point à Paris à la pièce "Clara, prélude et fugue", une pièce de Serge Kribus sur la figure de Clara Haskil, qui est incarnée sur scène par Laetitia Casta. Isil Bengi est le double de Clara Haskil au piano.

Articles recommandés pour vous