Monde Europe

Irlande : Derry commémore le cinquantième anniversaire du "Bloody Sunday"

Des membres des familles des personnes tuées le Bloody Sunday mènent une marche commémorative vers le Bogside pour une cérémonie de dépôt de gerbes au monument dédié aux personnes tuées ce jour-là, à Londonderry (Derry), en Irlande du Nord, le 30 janvier

© AFP

30 janv. 2022 à 15:19Temps de lecture1 min
Par Belga

Portraits et roses blanches en tête de cortège, des centaines de personnes ont célébré dimanche le cinquantième anniversaire du "Bloody Sunday", où treize personnes ont été abattues par des soldats britanniques, un des épisodes les plus sombres du conflit nord-irlandais.

C'était "un massacre dans nos rues", a souligné Michael McKinney, dont le frère a été tué lors de la manifestation pacifique pour les droits civiques qui s'est achevée dans un bain de sang le 30 janvier 1972 à Londonderry, deuxième ville d'Irlande du Nord.

"Nous avons fait un long chemin depuis l'horreur de cette journée", a-t-il ajouté, soulignant que les familles demandent toujours "la poursuite des criminels en uniforme qui ont tué les nôtres".

Enfant roses blanches à la main en tête, le cortège avait rejoint un peu plus tôt le monument qui rend hommage aux victimes.

Le Premier ministre irlandais Micheal Martin est devenu le premier dirigeant de la République d'Irlande à se rendre à la cérémonie annuelle, où il a déposé une gerbe de fleurs, tout comme son ministre des Affaires étrangères Simon Coveney.

Une deuxième marche est prévue dans l'après-midi, dans les rues de Derry - appellation que les habitants préfèrent au nom officiel de Londonderry, synonyme de domination britannique - pour arriver à l'heure où les parachutistes du premier bataillon avaient ouvert le feu sur les manifestants catholiques.

Enfant roses blanches à la main en tête, le cortège avait rejoint un peu plus tôt le monument qui rend hommage aux victimes.

Le Premier ministre irlandais Micheal Martin est devenu le premier dirigeant de la République d'Irlande à se rendre à la cérémonie annuelle, où il a déposé une gerbe de fleurs, tout comme son ministre des Affaires étrangères Simon Coveney.

Le Taoiseach (Premier ministre) irlandais Michael Martin dépose une gerbe devant un monument dédié aux personnes tuées lors du Bloody Sunday à Londonderry (Derry), en Irlande du Nord, le 30 janvier 2022
Le Taoiseach (Premier ministre) irlandais Michael Martin dépose une gerbe devant un monument dédié aux personnes tuées lors du Bloody Sunday à Londonderry (Derry), en Irlande du Nord, le 30 janvier 2022 © AFP

Une deuxième marche est prévue dans l'après-midi, dans les rues de Derry - appellation que les habitants préfèrent au nom officiel de Londonderry, synonyme de domination britannique - pour arriver à l'heure où les parachutistes du premier bataillon avaient ouvert le feu sur les manifestants catholiques.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous