RTBFPasser au contenu

C'est vous qui le dites

Irez-vous donner votre avis sur unpayspourdemain.be ?

Irez-vous donner votre avis sur unpayspourdemain.be ?
26 avr. 2022 à 09:232 min
Par C'est vous qui le dites

Le gouvernement vous demande votre avis pour l’avenir du pays. Depuis hier, le gouvernement fédéral a lancé une plateforme en ligne pour récolter votre avis sur 6 thématiques à savoir, quel est le rôle du citoyen, quels sont nos droits fondamentaux, comment organiser notre pays, qui fait quoi, comment doivent fonctionner le parlement et le gouvernement et enfin, comment organiser les élections. Le projet qui coûte au total 2,1 millions d’euros (1 million pour la communication, 500.000 pour le contenu de la plateforme, 600.000 pour le traitement des données) est accessible à tous les citoyens de plus de 16 ans et servira à rédiger un rapport attendu à l’automne en vue de la 7è réforme de l’Etat, tout en établissant dès maintenant que ce ne sera pas forcément représentatif et que ce n’est pas contraignant, ce qui est déjà critiqué par le PTB et la N-VA.

Irez-vous donner votre avis sur unpayspourdemain.be ? Cest la question que l’on vous posait ce matin dans "C’est vous qui le dites".

Voici quelques moments forts de l’émission…

 

Getty Images

"C’est bien de demander l’avis des citoyens"

Roxane, une auditrice de Saint-Symphorien, est intervenue à ce sujet sur notre antenne : "J’ai consulté la plateforme, elle a l’air très complète et elle aborde beaucoup de thèmes. Je ne vais peut-être pas tout remplir, certains points m’intéressent moins, mais je trouve ça vraiment bien qu’on nous demande notre avis, pour une fois. De plus, la plateforme explique bien comment fonctionne notre politique. Ça ne servira peut-être pas, mais c’est intéressant à faire et ce n’est pas obligatoire."

© Tous droits réservés

"Je n’y crois pas"

Depuis Arlon, Daniel ne partage pas le même avis : "Je suis déjà allé sur le site et j’ai juste l’impression que les politiciens essaient de nous soutirer des idées. Avec la débauche du gouvernement qu’on a en Belgique, ils pourraient au moins travailler un petit peu."

C’est l’art de ne rien faire

"Enseignant à la retraite, je crois que lorsqu’on est 15 autour d’une table pour trouver une solution à une problématique, personne n’y arrive. C’est ridicule. Je ne remplirai pas le formulaire, il ne sert à rien, c’est lancer une bouteille à la mer. Je n’y crois pas."

Getty Images

"Je suis restée 2 heures sur le site"

Le débat se conclut à Auvelais avec Christine : "Dès le lancement de la plateforme, j’ai sauté sur l’occasion car c’est rare en Belgique qu’on nous donne la parole. Je trouve que le parcours pour y arriver est très long. Au total, je suis restée 2 heures sur le site. Je crains que les gens aillent écrire des propos déplacés. Mais je pense aussi que ça peut être une bonne manière de se reconnecter à la politique."

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites" et à revoir l’émission sur Auvio. Nous vous donnons rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 10h30 sur VivaCité et La Une pour trois nouveaux débats.

Sur le même sujet

02 mai 2022 à 09:20
2 min
29 avr. 2022 à 09:23
1 min

Articles recommandés pour vous