Monde

Iran : le tribunal révolutionnaire annonce une sixième condamnation à mort liée aux manifestations

Sur une photo prise le 16 novembre 2022, une pancarte et des manifestants de l'opposition iranienne se tiennent à l'extérieur du bâtiment pendant la réunion du Conseil des gouverneurs de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) au siège de l'a

© AFP

20 nov. 2022 à 15:19Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par K.D.

Le tribunal révolutionnaire de Téhéran a condamné dimanche à mort un sixième inculpé pour son implication dans les manifestations, a annoncé l’agence de l’Autorité judiciaire Mizan Online.

Le prévenu a été reconnu coupable d’avoir "sorti un couteau dans l’intention de tuer, de semer la terreur, de créer l’insécurité dans la société lors des récentes émeutes", a-t-il précisé.

Le tribunal a jugé qu’il était un "mohareb" ("ennemi de Dieu" en persan)", a annoncé Mizan Online.

[…] L’intention de tuer, de semer la terreur, de créer l’insécurité dans la société […]

"Ennemi de Dieu"

Au cours des derniers jours, cinq autres "émeutiers" ont également été condamnés à mort par le tribunal révolutionnaire.

La peine prononcée pour tous ces accusés peut faire l’objet d’un appel devant la Cour suprême.

Sujet du 13 novembre (journal télévisé)

La République islamique d’Iran est secouée par une vague de manifestations depuis la mort en détention le 16 septembre de Mahsa Amini, une Kurde iranienne de 22 ans arrêtée par la police des mœurs pour avoir enfreint le strict code vestimentaire pour les femmes dans le pays.

Les autorités dénoncent des "émeutes" encouragées par l’Occident et ont arrêté des milliers de personnes.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous