Irak: l'ONU s'attend à un grand afflux de déplacés de la Vieille ville de Mossoul

Irak: l' ONU s'attend à un grand afflux de déplacés de la Vieille ville de Mossoul

© MOHAMED EL-SHAHED - AFP

21 juin 2017 à 13:15 - mise à jour 21 juin 2017 à 13:15Temps de lecture1 min
Par RTBF avec agences

Le Haut commissariat de l'ONU pour les Réfugiés (HCR) a dit mercredi s'attendre à un important afflux de déplacés de la vieille ville de Mossoul, où les forces irakiennes poursuivent leur offensive contre le dernier carré du groupe Etat islamique (EI).

Personne ne connaît leur nombre précis

"Un certain nombre de civils sont toujours pris au piège dans la vieille ville, et sont principalement utilisés comme boucliers humains", a déclaré mardi le représentant du HCR en Irak, Bruno Geddo.

"Personne ne connaît leur nombre précis, mais ils pourraient être environ 100.000, peut-être plus", a-t-il ajouté. "Nous nous attendons à voir (...) une arrivée massive de (réfugiés venant de) la vieille ville. Pour l'instant, nous continuons à préparer cette dernière tranche, si je puis dire, de déplacés de Mossoul".

Une des plus grandes guerres urbaines

Depuis le début des opérations militaires en octobre 2016 pour reprendre aux djihadistes leur dernier bastion urbain en Irak, environ 862 000 personnes ont été déplacées de Mossoul, dont quelque 195 000 sont revenues dans la ville, essentiellement dans l'est. On ignore le nombre de civils tués au cours de l'opération mais les organisations humanitaires avertissent qu'il sera élevé.

Selon M. Geddo, il s'agit de l'"une des plus grandes guerres urbaines depuis la Seconde Guerre mondiale", une situation "qui n'a pas de comparaison dans l'histoire moderne".

M. Geddo a qualifié la situation des habitants dans la vieille ville de "désolante". "Ils savent que s'ils fuient, ils risquent de mourir. C'est un choix très difficile".

Après avoir repris en janvier la moitié est de la grande ville du nord, les forces irakiennes tentent de reconquérir la dernière partie de la rive ouest avec la vieille ville, un dédale de ruelles densément peuplées.