Investir en bourse : bonne ou mauvaise idée et quelle alternative ?

Investir en bourse : bonne ou mauvise indée ?

© rtbf

07 janv. 2013 à 14:35Temps de lecture1 min
Par Isabelle Louette

L’investisseur doit être conscient du risque s’il décide de placer son argent en bourse car si l’an dernier, l’indice Bel 20 (indice qui reprend les principales actions cotées à Bruxelles), a progressé de 18,83%, en 2011, il avait chuté de 19,2%.

La bourse joue aux montagnes russes

Pour se lancer en bourse, il faut avoir le cœur bien accroché. En 2008, par exemple, le Bel 20 avait progressé de 31,59% et l’année suivante, il avait dégringolé de 53,75%.

Faut-il dès lors encourager les Belges à placer une partie de leur argent en bourse plutôt que sur les livrets d’épargne comme le suggère le ministre des Finances ? 

Une chose est sûre : les entreprises belges, surtout les plus petites, ont plus que jamais besoin d’argent frais car les banques ne prêtent plus aussi facilement qu’auparavant. L’épargne des Belges devrait être davantage dirigée vers ces entreprises, mais pas forcément via la bourse.

Des Sicav de sociétés d’innovation

Interrogé sur la question, l’économiste Bruno Colmant imagine plutôt "un système de Sicav organisées par des banques ou des compagnies d’assurances qui investiraient dans des PME, l’argent apporté par des particuliers. De cette manière, le particulier détiendrait une part de Sicav dans des sociétés d’innovation, il pourrait déduire son investissement et bénéficier également d’un panel diversifié d’entreprises dans lesquelles il investit".  

Voilà qui pourrait éviter à l’épargnant de se retrouver seul face à la bourse, au risque de perdre, parfois beaucoup, comme avec les actions Fortis ou celles de Lernout & Hauspie.

I.L. avec J.F. Noulet

Articles recommandés pour vous