Investigation

#Investigations : Spéciale “Changements climatiques”

© Tous droits réservés

04 oct. 2022 à 13:00 - mise à jour 12 oct. 2022 à 06:57Temps de lecture1 min
Par Liam Debruel

Au programme de #Investigation, ce mercredi 12 octobre, deux enquêtes inédites.

1. Déchets consignés, le prix de la propreté

Chaque année en Wallonie, 30.000 tonnes de déchets sont jetées dans la nature. Cela représente un coût de 84 millions à charge des citoyens. Pourtant, une solution existe : élargir le système de consigne aux canettes et aux bouteilles en plastique diminuerait de 70% la quantité de déchets, c’est ce que constatent14 pays européens depuis qu’ils sont passés à la consigne. Alors pourquoi la Belgique fait elle figure d’exception ? Et surtout, qui est responsable de la malpropreté publique ?

Une enquête menée par Quentin Ceuppens

© Tous droits réservés

2. Mon pays va disparaître

La hausse des températures bouleverse les conditions climatiques et perturbe l’équilibre de la Terre : augmentation des sécheresses, périodes caniculaires plus fréquentes, menace de la biodiversité, réchauffement et montée des mers et des océans. L’eau monte inexorablement et les conséquences sont déjà bien visibles : Côte belge, Pays-Bas, New-York, Maldives.

#Investigation a rencontré ceux qui se battent déjà contre les conséquences l’augmentation du niveau des mers, aux quatre coins du globe. Partout, des chantiers pharaoniques sont imaginés et érigés pour lutter contre la montée des eaux : digues, barrages, îles artificielles. Le réchauffement climatique est désormais une évidence et partout dans le monde, des hommes et des femmes tentent d’y faire face.

Une enquête de Tristan Godaert

#Investigations : Spéciale “Changements climatiques”, le mercredi 12 octobre 2022 à 20h15 sur La Une et en replay sur Auvio

 

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous