Icône représentant un article audio.

La Première

#Investigation, le podcast : les suites de l’enquête qui a révélé une contamination des riverains des broyeurs à métaux

Investigation

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

3,2 millions de tonnes de ferraille sont recyclées chaque année en Belgique.
3,2 millions de tonnes de ferraille sont recyclées chaque année en Belgique. © Tous droits réservés

Fin avril 2021, l’équipe d’investigation publie un rapport scientifique. Elle a analysé les cheveux de 50 habitants de Châtelet. Ils vivent à proximité de l’entreprise Cometsambre. C’est un des 16 broyeurs à métaux belges. Chaque année, ces structures industrielles recyclent plus de 3 millions de tonnes de ferraille. Ce sont nos poubelles métalliques : nos équipements électriques et électroniques, nos voitures hors d’usage, nos vieux fers et nos vieux cuivres.

Le rapport met en évidence la présence de PCB dans les cheveux des riverains. Ce sont des polluants toxiques extrêmement persistants. Ils ne se dégradent pas et peuvent rester des centaines d’années dans l’environnement. Ils sont interdits en Belgique depuis 1986. Mais, on les retrouve encore dans tous les anciens objets broyés. Ces polluants sont connus pour avoir des effets perturbateurs endocriniens. Certains sont même cancérogènes.

La publication de ce rapport va entraîner de nombreuses réactions. Que sont devenues les victimes de cette pollution ? Quelles actions concrètes ont été prises par le monde politique et la justice ? Un an après, nous faisons le point sur ce dossier.

Sur le même sujet

#Investigation, le podcast : quand le doute vire au complot

La Première

Articles recommandés pour vous