RTBFPasser au contenu
Rechercher

Guerre en Ukraine

Invasion de l'Ukraine : les 27 invitent la Commission à rendre un avis sur les trois nouvelles demandes d'adhésion

07 mars 2022 à 18:29Temps de lecture1 min
Par Belga

Des représentants des 27 Etats membres se sont formellement accordés lundi pour demander à la Commission européenne d'émettre un avis sur les demandes d'adhésion à l'UE récemment déposées par l'Ukraine, la Moldavie et la Géorgie, a communiqué le même jour la présidence française du Conseil de l'UE.

L'exécutif européen va donc se pencher sur ces demandes émises à la suite de l'invasion russe de l'Ukraine. La Commission doit émettre un avis, qui passera aussi par le Parlement européen. Il revient ensuite formellement au Conseil (Etats membres) de décider d'octroyer un statut officiel de candidat à un Etat tiers et, le cas échéant, de débuter des négociations avec lui en vue d'une adhésion. 

La question d'une procédure accélérée, qui n'est pas prévue par les traités, a fait débat ces derniers jours. Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a en effet appelé de manière répétée l'UE à intégrer son pays sans attendre, alors qu'une procédure d'adhésion prend habituellement de longues années.

Les dirigeants des instances européennes ne se sont jusqu'ici pas avancés ouvertement dans le sens d'une hypothétique procédure spéciale, préférant rappeler qu'il existe déjà un accord d'association UE-Ukraine (qui comprend un accord de libre-échange), sur lequel l'Union compte bâtir un rapprochement avec Kiev. 

Être officiellement un "candidat à l'adhésion" ne présage pas d'une adhésion certaine. Cette étape ouvre la porte à un long parcours jalonné de réformes politiques et économiques, accompagné d'une aide financière et technique européenne qui passe par l'"Instrument d'aide de préadhésion". 

A la suite de Kiev, Tbilissi et Chisinau se sont tournées vers le Conseil la semaine dernière pour demander une perspective d'adhésion à l'UE.

Articles recommandés pour vous