RTBFPasser au contenu
Rechercher

Guerre en Ukraine

Invasion de l'Ukraine: aucun couloir d'évacuation de civils vendredi, selon Kiev

Aucun couloir d'évacuation de civils ne pourra être organisé vendredi en Ukraine, a déclaré une responsable du gouvernement ukrainien, jugeant la situation trop "dangereuse" sur les routes. "En raison du danger menaçant nos itinéraires, il n'y aura pas de couloirs humanitaires aujourd'hui", a déclaré la vice-Première ministre ukrainienne Iryna Verechtchouk sur Telegram.

"Je m'adresse à tous ceux qui attendent pour être évacués: patientez, s'il vous plaît, tenez bon!", a-t-elle exhorté dans son message. Jeudi, trois bus transportant des personnes évacuées du port assiégé de Marioupol étaient arrivés à Zaporijjia, grande ville du sud-est, avait constaté l'AFP.

 

Loading...

 

Des femmes et des enfants étaient dans ces bus, acheminés à travers des territoires sous contrôle russe à la faveur de l'ouverture d'un "couloir humanitaire" d'évacuation après plusieurs jours durant lesquels il avait été impossible de les emprunter en raison des combats. Mme Verechtchouk, présente à l'arrivée des bus, avait déclaré que le nombre de personnes évacuées était inférieur à celui espéré en raison de difficultés logistiques.

"Seules 79 personnes ont pu arriver. Il n'y avait pas de couloir 'vert'", a-t-elle déploré, ajoutant que "beaucoup de gens ont été 'volés' par les Russes". Quatre bus d'évacuation de civils avaient réussi à quitter Marioupol jeudi matin mais on ne pouvait dire avec certitude que les bus arrivés dans l'après-midi faisaient partie de ce convoi -parcourir les 200 km entre le port assiégé et Zaporijjia peut parfois prendre plusieurs jours en raison des nombreux checkpoints.

Kiev et Moscou s'accusent régulièrement de faire échouer ces évacuations depuis le début de l'invasion russe le 24 février.

Sur le même sujet

Guerre en Ukraine : AB InBev vend sa participation dans la joint-venture russe

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine: Marioupol continue de résister à l'offensive russe, assure Kiev

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous