Internet : le gouvernement veut supprimer d'ici 2025 les dernières "zones blanches"

138.000 ménages belges n'ont pas encore accès à de l'internet rapide

© Cavan Images - Getty Images/Cavan Images RF

30 avr. 2021 à 18:22Temps de lecture1 min
Par Belga

Le Conseil des ministres a donné son accord vendredi au lancement d’un "plan national pour la large bande fixe et mobile", soit un programme dont le but est de supprimer d’ici 2025 les dernières "zones blanches", ces endroits sans internet (fixe) rapide. "Quelque 138.000 ménages belges n’ont pas encore accès à de l’internet rapide", communique vendredi la ministre des Télécommunications Petra De Sutter.

Il s’agirait d’environ 2% de la surface du territoire, des zones où les entreprises n’ont jusqu’ici pas estimé que cela serait rentable d’investir dans l’infrastructure. Le plan va répertorier ces zones, puis pousser à remédier à ce manque, par exemple en stimulant l’investissement des opérateurs. Le tout doit être suivi par une cellule au sein du SPF Économie.

La ministre évoque aussi la création d’un "Broadband Competence Office", qui "aura pour mission de rassembler toutes les compétences pertinentes en matière de 5G au sein d’une seule administration".

Sur le même sujet

Les opérateurs appelés à déployer un internet rapide pour 35.000 ménages

Belgique

Articles recommandés pour vous