RTBFPasser au contenu

Belgique

Interdire l'alcool dans les camps scouts, mesure utile ou démagogique? "Le problème n’est pas du tout circonscrit aux mouvements de jeunesse"

L'invité dans l'actu

Plusieurs communes interdisent l'alcool dans les camps Scouts

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

21 juin 2022 à 09:032 min
Par Miguel Allo sur base de l'invité dans l'actu sur la Première

Quatre communes, Florenville, Chiny, Bouillon et Andenne ont décidé ce week-end d’interdire la présence d’alcool dans les camps des mouvements de jeunesse suite à de mauvaises expériences, disent-elles.

Comment réagit la Fédération des Scouts de Belgique par rapport à cette décision ? Fédération qui organise 1350 camps en Belgique cette année dans 231 communes. Des chiffres auxquels il faut ajouter ceux d'autres mouvements de jeunesse.

Des cas isolés qui mettent l'accent sur les mouvements de jeunesse

Adrien Mogenet, porte-parole de la Fédération des Scouts de Belgique était l'invité dans l'actu sur la Première ce mardi matin. Il dit comprendre la décision, mais il ajoute : "j’imagine que l’intention est positive de la part de ces bourgmestres. Cela dit, malheureusement pour nous, les mouvements de jeunesse de manière générale, il s’agit d’une mesure qui, encore une fois, monte un peu en épingle des cas finalement, certes tout à fait abusifs, mais isolés de consommation d’alcool dans les mouvements de jeunesse et stigmatise les mouvements de jeunesse qui ne sont qu’un élément de l’équation."

"Effectivement, il y a sans doute dans certains cas et dans une certaine mesure, un problème avec l’alcool, mais qui est pour moi beaucoup plus large et qui concerne l’ensemble de la société."

Interdire l’alcool comme cela, c’est de la démagogie gratuite

Selon le ministre président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Pierre-Yves Jeholet : "Si l’on veut interdire la consommation d’alcool, pratiquer la tolérance zéro pour les camps scouts, il faut l’interdire partout. Interdire l’alcool comme cela, c’est de la démagogie gratuite."

Concernant les propos du ministre président, le porte-parole de la Fédération des Scouts de Belgique estime que : "C’est des propos évidemment dans ces termes-là qui lui appartiennent. Mais sur le fond, je pense que c’est tout à fait vrai. Le problème, évidemment, n’est pas du tout circonscrit aux mouvements de jeunesse. Ce n’est pas du tout circonscrit au moment des camps d’été non plus."

Adrien Mogenet, ajoute : "On est le seul pays du monde qui a le nom d’une bière pour son championnat de sport. Voilà, ça en dit long sur la place qu’on a donnée à l’alcool dans notre société de manière générale. Et ce serait un leurre de s’imaginer que les mouvements de jeunesse, et toutes les activités de jeunesse seraient à l’abri de cette tendance."

Sur le même sujet

il y a 9 heures
1 min
20 juin 2022 à 14:38
2 min