RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Liège

Inondations: le Construbus fait halte à Verviers avant Angleur, Chênée, Namur et d’autres

Il n’y avait pas foule mardi au Construbus mais les questions ont quand même été nombreuses, tout comme les réponses.
10 août 2021 à 13:41Temps de lecture1 min
Par Olivier Thunus

Des experts de la construction au service des sinistrés des inondations, c’est ce que propose jusqu’à mercredi le Construbus à Verviers. Une initiative des associations et chambres d’architectes et de la construction.

Il n’a pas attiré la foule mais les visiteurs avaient quand même des questions multiples et précises sur les problèmes qu'ils rencontrent avec leur habitation inondée. "Des questions concernant la dépollution des sols ou même d’intérieurs. Nous avons par exemple eu une dame dont le rez-de-chaussée a été sinistré par des boues et de l’eau et chez qui subsistent des odeurs d’hydrocarbure persistantes. Qu’est-ce que l’on doit faire ? Comment l’assurance va-t-elle bouger ? Est-ce que je peux contacter moi-même un expert ou un contre-expert ? Quelles sont les démarches à entamer ? Voilà le genre de questions. Il y en a aussi sur la stabilité des bâtiments", détaille Gaetan Doquire, directeur de l’Union wallonne des Architectes.


►►► Inondations en Belgique : "Quand vous n’avez plus rien, qu’on vous dit qu’on arrive dans trois jours, c’est trop tard", pointe le bourgmestre de Trooz


La sinistrée dont il est question, c’est Irène. Elle a obtenu des réponses à ses interrogations : " J’ai eu des pistes. Mon souci est plutôt une inquiétude de ce qu’on va peut-être encore devoir entreprendre, et dans quel ordre, de manière à ce que ça soit accepté. Cette visite vient de m’aider à ce niveau-là car je ne savais pas vers où me tourner, parce que franchement, nous croulons sous les interrogations ", précise-t-elle.

Mission accomplie donc pour les experts présents. Le Construbus se rendra prochainement dans les diverses autres localités sinistrées de Wallonie.

Extrait de notre journal de la mi-journée :

Sur le même sujet

Inondations en Belgique : "Quand vous n’avez plus rien, qu’on vous dit qu’on arrive dans trois jours, c’est trop tard", pointe le bourgmestre de Trooz

Belgique

La solidarité après les inondations : les bénévoles appelés en renfort pour nettoyer les berges, comme dans la vallée de l’Ourthe

Articles recommandés pour vous